Sommaire
Article publié le 13/06/2022 à 01:00 | Lu 2448 fois

Marc-Henri Bécade : ses actions pour les EHPAD au sein d'une des plus grandes confédérations professionnelles

Le regard de Marc-Henri Bécade sur les actions de la Synerpa




En décembre 2016, lorsqu’il est très largement élu, au niveau national, au conseil d'administration du Synerpa, Marc-Henri Bécade participe à la nouvelle dynamique à cet acteur incontournable du parcours de la personne âgée. Face à des problématiques toujours plus nombreuses et complexes, ce syndicat ou plus exactement confédération professionnelle du grand âge promeut le dialogue et encourage l’innovation. Rencontre.


​Le regard de Marc-Henri Bécade sur les actions du Synerpa

En décembre 2016, lorsqu’il est largement élu, au niveau national, au conseil d'administration du Synerpa (2016 à 2019), Marc-Henri Bécade participe à la nouvelle dynamique à cet acteur incontournable du parcours de la personne âgée.

Face à des problématiques toujours plus nombreuses et complexes, ce syndicat ou plus exactement confédération professionnelle du grand âge promeut le dialogue et encourage l’innovation. Rencontre.   
 

​Qui est Marc-Henri Bécade ?

Lorsqu’il s’installe dans un des sièges du conseil d'administration du Synerpa, Marc-Henri Bécade est loin d’être un inconnu.

Ce professionnel aguerri connaît le secteur du grand âge sur le bout des doigts. Il propose des idées, fait bouger les lignes, améliore l’existant. Marc-Henri Bécade met en œuvre des évolutions positives et de façon très concrète.

A titre d’exemple, les membres de la filière gériatrique se parlent à nouveau, il permet des placements facilités en EHPAD, obtient des consultations sous 15 jours au lieu de plusieurs mois et surtout met en place une vraie dynamique de développement et d’améliorations positives, entre autres, par une politique de formation du personnel soignant et l’acquisition de matériels de pointe.
 
Fondateur du Réseau Géronto-82 et donc premier président du réseau gérontologique du Tarn et Garonne.

Il a d’ailleurs été élu à l’unanimité des acteurs du secteur médico-social, public, privés et associatifs, ainsi que par les pouvoirs publics (agence région régionale de santé et conseil départemental) présents comme personnes expertes.

Son esprit fédérateur est assez rare pour être souligné. Sa méthode consiste à élever le débat sur des valeurs communes aux participants pour les unir dans l’objectif de l’amélioration de la prise en charge des personnes âgées tout au long du parcours de soin. Un cercle vertueux qui sort le secteur d’un immobilisme parfois constaté.

Il fut également directeur de la résidence mutualiste saint-orens, professeur en master 2 santé à la Toulouse Business School et directeur régional pédagogique d’une prépa-médecine lors de sa mise en place.

En 2003, il prend la tête de la résidence des Trois-Lacs. En quelques années, il impulse dans cet Ehpad une nouvelle dynamique, modernise les pratiques et assainit les finances de l’association. Les familles lui écrivent quasiment systématiquement des courriers de remerciements après les fins de vie. Il nous a montré près de trois classeurs de lettres le félicitant de son travail précis et humaniste. 
 
Marc-Henri Bécade explique qu’il a conservé le triple A au sein de la résidence :
- « Anticipation tout d’abord : avec des événements d’animations précurseurs comme des échanges avec des étudiants Européens autour de jeux ludiques. Nouvelles demandes avec la mise en place d’un accès internet au sein de l’EHPAD.         

- Accompagnement ensuite : avec la poursuite de notre travail dit d’Evaluation interne autour de 5 axes majeurs (droits et libertés de la personne âgées, protocoles médicaux, maintien de l’autonomie, projets de vie individualisés et accompagnement de fin de vie)
          
- Adaptation enfin : avec l’acquisition d’un groupe électrogène, le premier et pour l’instant dans la commune, pour être autonome énergétiquement en cas de coupure de courant. Adaptations au profil des nouveaux résidents avec des activités de jardin, et de prise en charge psychologique et psychomotriciens.
 
Vous voyez donc que nous avons travaillé sur la Modernisation, la Sécurité et Joie de Vivre. Nos établissements se trouvent être en MUTATION et trop peu de personnes sont au fait de ces dernières évolutions. Elles demandent des efforts considérables à la fois, techniques, financiers et managériaux. »
 
Les clés du succès, Marc-Henri Bécade les puise dans une culture large et éclectique lui permettant d’appréhender les problématiques du secteur sous tous les angles. « Observer, diagnostiquer et agir », voilà comment ce spécialiste du 3e âge relève chacun de ses défis.
 
Au Synerpa, il ne manque pas de mettre en pratique sa méthode : « apprendre encore et toujours pour mieux comprendre est indispensable pour provoquer le changement et accompagner les différents acteurs » nous confie ainsi Marc-Henri Bécade.

Le Synerpa en bref

Créé en juin 2001, le Synerpa fut le premier syndicat national des maisons de retraite privées (associatives et commerciales). Aujourd’hui, la Confédération de l’hébergement, de l’aide et de l’accompagnement de la personne âgée représente l'ensemble de la filière du grand âge.
 
Tous les acteurs majeurs du secteur y sont représentés :
• Les EHPAD (Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) ;
• Les Soins de suite et de Réadaptation (SSR)
• Les Résidences Services Seniors (RSS) avec la Synerpa RSS ;
• Les Services et Soins à Domicile avec la Synerpa Domicile.
• Les cures médicales
 
La Confédération ne rassemble pas moins de 2.520 adhérents. Elle ne concerne pas moins de 200 000 personnes hébergées (et aidées) et plus de 120.000 salariés.
 
Comme en témoigne Marc-Henri Bécade, le Synerpa joue un rôle majeur : « la Confédération est en lien permanent avec les pouvoirs publics et les élus. Elle contribue ainsi activement au débat sur les différentes problématiques rencontrées par le secteur. En promouvant les bonnes pratiques et en assurant une diffusion optimale de l’information auprès des différents acteurs, elle participe à la valorisation de la filière. »
 
Les membres du Synerpa, dont Marc-Henri Bécade, ont impulsé la nouvelle loi dite Adaptation de la Société au Vieillissement et pensent aujourd’hui poursuivre sur de nouvelles avancées.

​Marc-Henri Bécade, s’est engagé pour le grand âge






AD



ARTICLES LES +