Sommaire
Article publié le 03/06/2020 à 05:31 | Lu 1500 fois

Maisons de retraite : trois survivantes âgées atteintes de la Covid-19 témoignent




Le groupe de maisons de retraite ABCD (installé dans le Val-de-Marne en banlieue parisienne) a voulu mettre en avant trois de ses résidentes (dont deux centenaires), Mme Galland (89 ans), Mme Mme Jullemier (103 ans) et Mme Hallak (106 ans), trois femmes qui vivent en résidence pour personne âgée et qui ont survécu à la Covid-19.


Même si de nombreuses personnes âgées (parfois même de centenaires) ont survécu au coronavirus, on sait très bien que les maisons de retraite et notamment leurs résidents, ont payé un très lourd tribut à cette pandémie qui n’est pas encore totalement terminée rappelons-le…
 
Dans ce contexte, un groupe de maisons de retraite de banlieue parisienne, ABCD, installé dans le Val-de-Marne, a voulu mettre en avant trois de ses résidentes âgées, Mme Galland (89 ans), Mme Mme Jullemier (103 ans) et Mme Hallak (106 ans) qui ont toutes été atteintes par le virus, mais qui s’en sont sorties. Allez, un peu d’espoir dans cette année 2020 si particulière...  
 
Mme Galland âgée de 89 ans doit sa vie selon elle à Laure, l’infirmière qui s’occupe d’elle. « Elle est venue me voir avant de rentrer chez elle, elle voulait savoir comment j’allais. C’est elle qui a demandé à me faire hospitaliser ». Mme Galland a gardé très peu de souvenirs de ces jours difficiles.
 
Néanmoins elle s’est accrochée durant ces 45 jours d’hospitalisation. Sa volonté de conserver son autonomie dans les gestes du quotidien est l’une des raisons qui lui ont permis de remonter la pente. Sa famille a également été très présente, elle a eu des appels, des conférences sur Skype, des mails et sms.
 
Cela lui a permis de se sentir soutenu et surtout, de lui changer les idées. Sa foi en dieu l’a également beaucoup aidé. Comme elle dit « je suis ressuscitée le jour de Pâques, ma paroisse a beaucoup prié pour moi, c’est ma foi qui m’a sauvée ». Puis, selon elle, s’est aussi une question d’attitude « je suis une personne très positive, je reste toujours optimiste ».
 
De son côté, Mme Jullemier, âgée de 103 ans, a toujours gardé le sourire. Comme à son habitude, cette femme lumineuse est restée positive malgré l’épreuve. Sa confiance envers le personnel et le soutien de sa famille ont été ses principaux remèdes.
 
Enfin, Mme Hallak, âgée de 106 ans a traversé cette période de Covid 19 avec bon pied bon œil, malgré la maladie. A la question, « quel est votre secret pour traverser cette période difficile ? Mme Hallak nous a simplement répondu « Il faut rester cool, garder la bonne humeur. Continuer à garder le contact avec sa famille, ses amis, sortir, danser si c’est possible. J’ai vécu des périodes difficiles dans ma vie, j’ai pleuré, mais à quoi bon, ça ne change rien. Il faut arrêter de ruminer et profiter de la vie, car elle est belle si on veut bien la voir ! ».

Lire aussi : Hospitaliser les personnes âgées en chambres individuelles