Lutter contre la presbyacousie : prévention, diagnostic et soin

Au fil des années, la pollution sonore et le bruit affectent l’appareil auditif. Ils ont également un impact sur le vieillissement prématuré des oreilles. À cause de cela, chaque être humain est sujet à la presbyacousie, à un degré différent selon le profil génétique de la personne. Découvrez ce qu’il y a à savoir sur ce trouble auditif et comment préserver son audition le plus longtemps possible.




Qu’est-ce que la presbyacousie ?

La presbyacousie est un phénomène naturel se manifestant par la baisse ou la diminution constante et progressive de l’audition. Autrement dit, il s’agit de la perte auditive liée au vieillissement.
 
Cette pathologie courante affecte les deux oreilles, de façon symétrique. Elle est généralement d’origine génétique, à cause des changements se produisant dans l’oreille interne.
 
Certains facteurs environnementaux la provoquent ou l’accélèrent, comme, par exemple, l’exposition régulière et excessive aux fortes nuisances sonores. Le principe de la presbyacousie est qu’elle perturbe la rapidité d’interprétation des phrases et la compréhension des voix dans les bruits.
 
Son influence sur la perception de la localisation et de l’intensité des sons est donc importante. Ce sont majoritairement les séniors qui sont touchés, car, même si elle commence aux environs des 50 ans, cette dégénérescence est rarement perceptible avant 60 ans. Par ailleurs, le genre ou l’origine n’ont aucune incidence sur le degré de la presbyacousie.

Comment diagnostiquer la presbyacousie ?

Pour la dépister, il faut simplement effectuer un test auditif. Cet examen est gratuit et dure entre 40 et 60 minutes. Il doit obligatoirement être réalisé auprès d’un audioprothésiste ou d’un oto-rhino-laryngologiste (ORL).

 
  • Le professionnel de l’audition vous interrogera sur vos habitudes de vie et les douleurs éventuelles ressenties ;
  • Il vérifiera l’état des conduits auditifs et des tympans ;
  • Deux tests audiométriques seront réalisés dans un espace insonorisé : audiométrie vocale (vérification de la capacité de compréhension) et audiométrie tonale (vérification de la capacité d’écoute) ;
  • Si la baisse auditive est confirmée, vous serez orienté vers un ORL. Ce dernier effectuera un audiogramme et établira avec précision le diagnostic de la perte de décibels. Par la suite, le port d’une aide auditive sera prescrit. Selon le degré de presbyacousie, un appareil auditif ou une prothèse auditive (pour les cas les plus avancés) peuvent également être prescrits.
 
Notez que l’audioprothésiste vous aidera à choisir l’aide la plus adaptée à votre budget ainsi qu’à vos besoins. Bien évidemment, il procédera aux réglages.

Comment traiter la presbyacousie ?

Il n’existe pas de médicaments pour soigner la perte auditive. Si vous en souffrez, l’option idéale dépendra de la sévérité du trouble, de votre âge et de votre état de santé général.
 
Le port d’un appareillage auditif est le traitement le plus courant de la presbyacousie. Il s’accompagne parfois de l’apprentissage et de la pratique des techniques de la lecture labiale.

Comment prévenir la presbyacousie ?

La perte d’audition liée à l’âge est irréversible. Mais si votre système auditif est en bonne santé, la pathologie surviendra tardivement.

Pour retarder ou prévenir la presbyacousie, la seule véritable prévention est de prendre soin de vos oreilles. Voici les meilleures solutions pour l’éviter :
 
  • si vous êtes dans un environnement très bruyant, portez des protections auditives ou un casque de manière systématique ;
  • baissez le volume de la musique diffusée dans les écouteurs et les casques ;
  • en cas d’écoulement ou de douleur provenant de l’oreille, consultez rapidement un médecin ;
  • n’introduisez pas de liquide ou d’objet dans le conduit auditif, à l’exception des produits médicalement conçus pour le nettoyage des oreilles ;
  • consommez des produits riches en Oméga-3 pour leurs bienfaits antioxydants ;
  • privilégiez un séchage soigneux et un nettoyage doux du conduit externe de l’oreille.

Publié le 05/05/2023 à 03:33 | Lu 4044 fois


La rédaction vous conseille
< >

Vendredi 21 Juin 2024 - 01:00 Les différentes causes de la douleur du pied