Sommaire
Article publié le 22/03/2021 à 10:50 | Lu 2166 fois

Little Joséphine, les jours d'oubli : la solitude des ainés en BD




Les éditions La boite à bulles vont publier le 7 avril prochain, une bande dessinée intitulée Little Joséphine, les jours d’oubli de Valérie Villieu (scénario) et de Raphaël Sarfati (dessin). Une nouvelle BD qui offre un témoignage poignant sur l’accompagnement de nos ainés (19 euros).


Little Joséphine, les jours d'oubli : la solitude des ainés en BD
Depuis une dizaine d’années, de plus en plus de bandes dessinées mettent en scène des personnes âgées. De la dépendance aux amours seniors en passant par les maisons de retraite, les thèmes sont variés et traités sous le signe de l’humour, de la tendresse, de la réalité, etc.
 
Récemment, deux « BD seniors » aux antipodes l’une de l’autre ont connu un beau succès en librairie : Les vieux fourneaux dont le tome 6 est déjà sorti et L'obsolescence programmée de nos sentiments. L’une des dernières en date ? Little Joséphine, les jours d’oubli.
 
Cette bande dessinée évoque la vie de Joséphine, une retraitée parisienne qui souffre de dégénérescence sénile et qui vit seule dans son petit appartement. C’est son infirmière, Valérie (la scénariste est véritablement infirmière dans la « vraie vie ») qui nous conte sa rencontre avec cette vieille dame qui sans vraiment en être conscience, soulève des questionnements existentiels.
 
C’est cette rencontre entre Joséphine et son infirmière que Raphaël Sarfati s'applique à mettre en images, pour apporter un témoignage poignant sur le trop peu d’attention porté aux personnes âgées dans notre société occidentale.