Sommaire
Article publié le 17/03/2022 à 02:00 | Lu 4815 fois

Les services à la personne : une aide ponctuelle ou précieuse au quotidien




Le secteur des services à la personne a connu un véritable essor à partir de l'année 1987, lorsque l'État a décidé d'exonérer de charges patronales les entreprises chargées de venir en aide aux personnes âgées et handicapées. La loi évolue depuis ce jour pour favoriser l'embauche d'agents spécialisés.


Les services à la personne : une grande diversité de prestations
Plus de 48.660 organismes liés au service à la personne étaient recensés en France en 2021 selon le site du gouvernement gouv.fr.
 
Entreprises, associations et établissements publics se tiennent au côté des particuliers et des professionnels pour effectuer des petits travaux en intérieur ou en extérieur, garder des enfants, s'occuper des personnes âgées et à mobilité réduite, réaliser le ménage et le jardinage, etc.
 
L'entreprise de service à la personne O2 par exemple, propose 7 secteurs d'activités différents en engageant en CDI des intervenants aux métiers variés, toujours qualifiés et dotés d'une bonne expérience.
 
Parce que la qualité prime, l'entreprise entame des démarches pour obtenir une certification auprès d'un organisme indépendant (SGS ICS Qualicert, AFNOR, etc.) qui lui permet d'accéder à un label tel que Qualicert ou NF Service.
 
Un agrément est évidemment nécessaire : pour en bénéficier, le responsable réalise une demande auprès de la Direction départementale de l'emploi et de la formation professionnelle.
 
Le fonctionnement de l'entreprise de service à la personne
La simplicité est ce qui fait de l'entreprise de service à la personne une des plus recherchées par les particuliers : en signant un contrat directement avec cette entreprise, l'employeur n'a pas à réaliser la fiche de paie, ni à effectuer les déclarations à L'URSSAF.
 
La procédure est simplifiée. Une facture lui est envoyée chaque fin de mois et un conseiller en agence traite les formalités administratives. L'autre avantage à passer par une entreprise de service à la personne est fiscal : un crédit d'impôt de 50% est assuré l'année suivant la dépense, à condition de déclarer les sommes réellement payées.
 
De nombreuses aides sont aussi distribuées au cas par cas, en fonction de la situation familiale. Il s'agit notamment de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA), des aides de la CAF pour le libre choix du mode de garde de l'enfant en bas âge, de l'aide-ménagère ou des aides des caisses de retraite et des mutuelles santé.
 
À qui s'adressent les services à la personne ?
Permettant un mieux-être au quotidien et favorisant l'autonomie pour les personnes âgées ou handicapées, les services à la personne s'adressent avant tout aux familles et aux individus en difficulté.
 
L'objectif est de permettre aux parents de retravailler rapidement suite à la naissance d'un enfant, de seconder une aide familiale, de faire gagner du temps en réalisant les tâches ménagères et plus généralement d'apporter un certain confort en améliorant la vie courante. Conseils, écoute attentive et prise en charge des tâches administratives font partie du packaging.
 
Bien implantées, les entreprises de services à la personne sont présentes sur tout le territoire français, y compris dans les communes de faible densité.
 
Proches de leur clientèle, les agents interviennent régulièrement, voire plusieurs fois par jour pour apporter le soutien dont les foyers ont besoin. Indispensable ou de confort, l'intervention d'une aide à domicile est en partie remboursée. Pourquoi se priver ?
 
Soutenue par les pouvoirs publics et visant une large clientèle, l'activité se porte très bien. Son impact économique local est notable.

En permettant à tous de bénéficier d'une aide constante, l'État privilégie l'emploi et le dynamisme rural. Reste à savoir dans quel secteur son évolution sera majeure dans les années à venir !





ARTICLES LES +