Sommaire
Article publié le 15/11/2018 à 02:05 | Lu 1073 fois

Les seniors préfèrent toujours le cash

Selon une récente étude de la Banque de France, pratiquement les trois-quarts (73%) des 55-64 ans optent encore et toujours pour des paiements en espèce. Une habitude générationnelle probablement, puisque les plus jeunes paient plus facilement par cartes bancaires.


Dans un monde plus en plus connecté, l’argent liquide a tendance à disparaitre au profit des autres types de paiement… Cartes bancaires, virement, paiement sans contact, paiement par téléphone, etc.
 
Ce qui arrange bien les Etats qui de toute façon, envisagent à terme, de supprimer le cash ce qui leur permettra de contrôler nos achats et ce que nous faisons de notre argent. Mais là n’est pas le débat en l’occurrence.
 
Une récente étude de la Banque de France montre qu’en Europe, les Français font partie des plus gros utilisateurs de cartes bancaires en matière de paiements : de fait, un tiers de nos achats sont réalisés par le biais de nos cartes. Ce qui montre que l’argent liquide conserve donc une bonne place dans nos portemonnaies… En revanche, plus les montants sont élevés, moins le cash est utilisé.
 
Ainsi, si l’on considère l’ensemble des sommes réglées par nos compatriotes, seules 28% des dépenses le sont en argent liquide. Les espèces conservent leur primauté dans les petits achats, les petites sommes… Au café, à la boulangerie, au kiosque à journaux, etc. On règle encore en cash, le paiement sans contact ou par téléphone restent encore peu usité pour les achats de moins de 20 euros… Et la très large majorité (80%) des achats de moins de 10 euros est faite encore en liquide !
 
C’est à partir de 20 euros que le paiement par carte devient majoritaire et 70% des dépenses de 45 euros et plus le sont par cartes bancaires, ce qui évite, bien évidemment de se promener avec de grosses sommes sur soi dans un pays où les Français ont de plus en plus peur de se faire voler…
 
Pourtant, et toujours selon cette enquête, une catégorie d’âge semble résister et toujours préférer le liquide… Ainsi, les données de l’étude SUCH pour la France confirment que l’usage des espèces tend à croître avec l’âge : les personnes âgées de moins de 40 ans utilisent les espèces à hauteur de 64% au plus de leurs transactions, tandis que celles âgées de 40 ans et plus 4 règlent au moins 71% de leurs paniers en espèces.
 
Les consommateurs de 55 à 64 ans sont ceux qui utilisent le plus les espèces pour régler leurs achats en magasin (73,4%). À l’inverse, et sans trop de surprise, l’usage de la carte est élevé dans les classes d’âge les plus jeunes (de 27,6% pour les 18-24 ans à 28,4% pour les 25-39 ans) et faible parmi les populations les plus âgées (notamment chez les 55-64 ans : moins de 20%).
 
Un autre sondage de l’IFOP réalisé par TSI Payment sur les modes de paiement, et plus particulièrement sur l’usage des espèces dans le cadre des achats en ligne en France et en Europe (Angleterre, Espagne et Italie) révèle –étonnement d’ailleurs- que plus d’un Français sur deux souhaiterait pouvoir payer en espèces ses achats en ligne.
 
Aujourd’hui, les cyberacheteurs sont de plus en plus nombreux : 96% des Français ont recours aux achats en ligne.  Bien que la pratique soit répandue, la plupart restent méfiants concernant la sécurité de leurs données bancaires (50% craignent une fraude bancaire).
 
Si la carte bancaire reste le moyen de paiement privilégié pour 67% des Français, le paiement en espèces pour les achats en ligne apparaît comme une alternative plébiscitée par 57% des internautes si l’option leur était offerte.






Dans la même rubrique :
< >