Sommaire
Article publié le 07/12/2021 à 08:51 | Lu 6343 fois

Le sexe après 60 ans ? On en parle ?




Le spécialiste suédois des sex-toys Lelo vient de publier de nouvelles données suite à un sondage* visant à connaître les habitudes sexuelles des seniors : si l’intimité prend de nouvelles formes avec l’âge, il n’y a aucune raison de renoncer au plaisir en vieillissant.


Ce sondage montre (sans surprise d’ailleurs) que la vie sexuelle de 71% des plus de 60 ans a considérablement changé par rapport à leurs jeunes années. Plus du tiers -37%- ont même répondu que leur sexualité était meilleure qu’avant. Par ailleurs, 16% considèrent que leur libido serait même au sommet et bien plus élevée que dans leur jeunesse.
 
Toujours selon cette étude, la plupart des réponses montrent que la fréquence des rapports sexuels baisse en vieillissant. Pourtant, une personne sur cinq explique qu’elle fait l’amour au moins une fois par semaine, alors qu’une personne sur dix le fait trois fois par semaine.
 
D’après cette étude, la plupart des participants préfèrent les ébats amoureux dans la chambre à coucher, au salon et (surprise !) dans la salle de bain (gare aux chutes sur le carrelage). Et plus de la moitié aime faire de nouvelles expériences dans son lit.
 
Selon ces spécialistes, si les ébats amoureux s’enrichissent avec l’âge, cela pourrait s’expliquer par le fait que les personnes ont gagné en confiance au fil des années, ce qui est fondamental pour profiter pleinement du sexe.
 
D’autre part, près de la moitié (42%) des personnes sexuellement actives indiquent avoir eu plus d’aventures en vieillissant et 16% préfèrent avoir plusieurs partenaires (6% d’entre elles « adorent » cela).
 
Les positions les plus populaires restent pour autant les grands classiques : la levrette, le fameux missionnaire, la position 99 (les amants sont couchés de côté) ou celle du chevauchement. Néanmoins, certains individus préfèrent expérimenter en optant pour la brouette, le chevauchement inversé ou la position des ciseaux.
 
Seuls un petit quart -23%- des sondés attache de l’importance aux sextoys. Parmi eux, la plupart utilisent des vibromasseurs et des godemichés. Et 45% n’utilisent pas de jouets sexuels.  
 
Pour Luka Matutinović, directeur marketing de Lelo : « il existe un mythe sur la vie sexuelle des seniors auquel on croit bien souvent : celui qui laisse penser qu’ils n’en ont pas. Il s’agit d’une idée reçue profondément ancrée, fondée sur le malaise des gens face au processus de vieillissement. Heureusement que la réalité est tout autre ».
 
Et de poursuivre : « nous sommes convaincus que tout le monde doit pouvoir jouir et que les personnes âgées ont aussi droit à leur part de plaisir, peut-être même plus que les jeunes. Les gens changent avec l’âge, deviennent plus créatifs et leur soif d’explorer augmente. Ainsi, ils savent et comprennent exactement ce qu’ils veulent ».
 
*Lelo a mené cette enquête via Censuswide sur un échantillon de 7 000 personnes âgées de 50 ans ou plus.





ARTICLES LES +