Sommaire
Article publié le 16/01/2018 à 01:00 | Lu 1670 fois

Le relevé de carrière : le point avec la Finance pour tous

Quel que soit votre âge vous pouvez obtenir gratuitement un Relevé de carrière. Inscrivez-vous sans attendre pour l’obtenir et pour le suivre régulièrement. Le point avec la Finance pour tous.


Le relevé de carrière : le point avec la Finance pour tous
Votre « Relevé de carrière » vous permet de connaître la situation de votre compte individuel ouvert à votre nom à la Sécurité sociale dès lors que vous y avez cotisé. Il vous permet de savoir où vous en êtes du point de vue de votre retraite de base du régime général (il ne vous informe pas sur les points acquis dans les régimes complémentaires Arrco et Agirc).
 
Il récapitule :
• le nombre de trimestres d’assurances,
• les montants des salaires soumis à cotisations vieillesse, dans la limite du plafond de sécurité sociale et servant à calculer le salaire annuel moyen pris en compte pour votre future retraite de base,
• les périodes d’arrêt de travail (maladie, maternité, chômage, service national, etc…), qui peuvent être assimilées à des trimestres. les périodes d’activité relevant d’autres régimes auprès desquels vous avez été affilié (MSA, SNCF, EDF, Artisan, Commerçant (RSI)…).
 
A qui s’adresser pour obtenir le relevé de carrière ?
Le relevé de carrière est individuel et confidentiel. Vous pouvez l’obtenir en le demandant par courrier auprès de votre caisse régionale d’assurance vieillesse, soit en vous rendant dans un de ses points d’accueil. Mais le plus simple est de le demander par internet. Vous disposerez ainsi à votre convenance de son suivi régulier. Sur le site de l’Assurance Retraite (Cnav), vous pouvez utiliser le service en ligne Mon relevé de carrière. 
 
Le relevé de carrière est un document informatif, individuel et confidentiel mais sans valeur juridique, qu’il soit issu de votre consultation en ligne ou envoyé par courrier par votre caisse de retraite. Si vous constatez des omissions ou des inexactitudes, vous pourrez demander des corrections à votre caisse, dès 44 ans, en précisant les années manquantes ou les reports inexistants.

Source