Le plafond du livret d'épargne populaire relevé à 10.000 euros depuis le 1er octobre 2023

Le livret d’épargne populaire (LEP), réglementé par l’État, est réservé aux personnes majeures ayant des revenus modestes. Un décret publié au Journal officiel le 29 septembre 2023 indique que le plafond du LEP passe de 7.700 € à 10.000 € à compter du 1er octobre.


Le livret d’épargne populaire a un taux de rémunération de 6 % depuis le 1er août 2023 et jusqu’au 31 janvier 2024. Ce taux est fixé par l’État.
 
Les intérêts versés sur un LEP sont exonérés d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Ces intérêts sont ajoutés à l'épargne existante le 31 décembre de chaque année, y compris lorsque le plafond est atteint.
 
Selon le rapport annuel 2022 de la Banque de France sur l’épargne réglementée, publié en juillet 2023, 47 % des livrets d’épargne populaires avaient dépassé le plafond réglementaire alors fixé à 7.700 €. À partir du 1er octobre, il sera donc possible de verser de l’argent sur son LEP tant que celui-ci n’a pas atteint 10.000 €.
 
À noter : lors de l'ouverture d'un LEP, vous devez verser sur le compte un montant minimum de 30 €. Ensuite, les retraits sont possibles sans contrainte. Les versements sont également libres.
 

Une clarification de la notion de plafond

Le décret du 29 septembre 2023 a par ailleurs clarifié la notion de « plafond » pour le livret d’épargne populaire.

Il y est indiqué que « la logique existante pour le livret d'épargne populaire est identique à celle pour le livret A et le livret de développement durable et solidaire (LDDS) : lorsque le solde du compte sur livret d'épargne populaire est supérieur ou égal au plafond réglementaire, tout versement supplémentaire est interdit ».
 
La capitalisation des intérêts est donc prise en compte concernant l'atteinte du plafond réglementaire. Ainsi, même si c’est du fait du versement des intérêts que votre LEP atteint ou dépasse 10 000 €, il ne vous est plus possible d’y déposer de l’argent.
 
Rappel : l'ouverture d'un livret d'épargne populaire est soumise à des conditions de ressources.
 
Une personne ne peut avoir qu’un seul LEP, et un foyer fiscal deux (un livret pour vous et l'autre pour votre époux(se) ou votre partenaire de Pacs).
 
Source

Publié le 10/10/2023 à 01:00 | Lu 4100 fois




Dans la même rubrique
< >

Vendredi 17 Mai 2024 - 02:00 Les Français et les successions