Sommaire
Article publié le 10/03/2022 à 04:37 | Lu 6961 fois

Lancement du premier baromètre des relations intergénérationnelles




Pour 88% des jeunes et 92% des seniors interrogés par OpinionWay dans le cadre de la première édition du « Baromètre des relations intergénérationnelles »*, le renforcement des relations entre les générations est un moyen de lutter contre la dégradation de la santé mentale des ainés.


Avec cette étude conduite par OpinionWay, l’association nationale en charge du déploiement du Service Civique Solidarité Seniors a voulu, à l’occasion du premier anniversaire du dispositif, réaliser un état des lieux des relations intergénérationnelles dans notre pays et de la manière dont le lien intergénérationnel est perçu par les jeunes comme par les anciens. En voici donc les grandes lignes.
 
En 2021, 2 millions d’aînés se déclaraient isolés des cercles familiaux et amicaux**. Un ressenti confirmé par cette nouvelle étude : ainsi, le sentiment de solitude ou d’isolement social concerne 41% des seniors interrogés. Et les deux-tiers (65%) ont le même sentiment que leurs ainés.
 
Pour plus des trois-quarts (76%) des seniors, la société actuelle ne favorise pas les occasions de se  rencontrer entre les générations. Un sentiment approuvés par 56% des jeunes. Ce que tous regrettent, puisque les trois-quarts -73%- des seniors et plus de la moitié -55%- des jeunes a le sentiment de ne pas passer assez de temps avec l’autre génération.
 
Comment agir ? Les deux générations semblent unanimes : 88% des jeunes et 92% des ainés déclarent que le renforcement des relations entre les générations serait un moyen efficace de lutter contre la dégradation de la santé mentale et physique des seniors.
 
Pour 71% des seniors, passer du temps avec les jeunes apporterait de l’ouverture d’esprit. Du côté des jeunes, la transmission de connaissance serait l’apport principal de la relation intergénérationnelle, relevée par une petite majorité (55%) des jeunes interrogés.
 
Ce baromètre met aussi en lumière que le nouveau dispositif Service Civique Solidarité Seniors semble être une réponse adaptée à la crise de solitude identifiée chez nos jeunes comme nos anciens. Il est plébiscité par 96% des jeunes et 99% des seniors comme l’une des solutions majeures à développer.
 
Son objectif ?
• Rompre l’isolement des personnes âgées à domicile ou en établissement grâce à la solidarité intergénérationnelle
• Aider à bien vieillir par la prévention, le lien social, l’accès au numérique, le soutien à la mobilité…
• Promouvoir les métiers du grand âge auprès des jeunes,  
•Développer durablement la solidarité intergénérationnelle envers les seniors isolés ou vulnérables.
 
… Et parvenir pour ce faire à mobiliser chaque année 10 000 jeunes en Service Civique de 6 à 12 mois auprès d’au moins 200 000 personnes âgées. Des jeunes qui interviennent en établissement ou à domicile, pour créer du lien, échanger, aider à la mobilité, donner et recevoir… Une mobilisation solidaire des jeunes complémentaire des familles et des professionnels du secteur.
 
Alors que le Président de la République a annoncé fin décembre 2021 sa volonté de promouvoir le Service Civique en Europe et que les associations comme de nombreux mouvements de jeunesse demandent son « universalisation » afin qu’il soit proposé et accessible à tous les jeunes, 69% des jeunes déclarent qu’ils sont intéressés par un Service Civique auprès des seniors.
 
Le 9 mars à la Cité Fertile de Pantin : 110 jeunes et seniors seront rassemblés pour construire l’avenir ensemble
 
*Baromètre mené par OpinionWay du 3 au 8 février 2022 auprès de 1113 personnes âgées entre 16 et 25 ans et 1119 personnes de 65 ans et plus.
**Baromètre Solitude et Isolement -  Petits Frères des Pauvres – Septembre 2021





ARTICLES LES +