Sommaire
Article publié le 06/03/2019 à 04:11 | Lu 954 fois

La fuite urinaire reste un sujet tabou

Selon un sondage mené par l’IFOP pour la startup TripleW* en décembre dernier, l'incontinence urinaire resterait -sans trop de surprise d’ailleurs- un sujet tabou pour plus d’un Français sur deux. Grandes lignes de cette étude sur un problème qui touche de près ou directement plus d’un Français sur trois.


La fuite urinaire reste un sujet tabou
Selon ce nouveau sondage**, plus du tiers des Français de 18 ans et plus (37%) serait concerné par l'incontinence urinaire ! Comme on l’imagine bien, si ce phénomène reste relativement de marginal jusqu'à 64 ans (6%), il devient de plus en plus courant en vieillissant, concernant ainsi 13% des 65-74 et près du quart des 75 ans et plus (23%).
 
En moyenne, presqu’un Français sur deux estime que l'incontinence urinaire reste un sujet tabou (43%). Rien de trop étonnant. Pas besoin de sondage pour le savoir… Les moins de 35 ans sont même 57% à trouver le sujet gênant.
 
Assez paradoxalement, cet embarras diminuerait à mesure que le problème est côtoyé : de fait, seuls 40% des individus connaissant une ou plusieurs personnes concernées par l'incontinence urinaire estimeraient que ce sujet est tabou.
 
De même et toujours selon ce sondage, l’aspect tabou décroît avec l'âge, là aussi dans une logique de plus grande familiarisation avec l'enjeu. Ainsi, on compte 57% des moins de 35 ans qui estiment que ce sujet est tabou contre 44% des 35-49 ans, 37% des 50-64 ans et 30% des 65 ans et plus.
 
Parmi les attentes des personnes souffrant d'incontinence urinaire, la solution la plus plébiscitée serait la capacité de prédire l’envie d'uriner avant même que le problème ne survienne ; cela concerne 42% des sondés avec une proportion qui là encore, s'élève avec l'âge. Cette solution est la plus citée loin devant le contrôle et la mesure à tout moment de l'accumulation d’urine dans la vessie (19%).
 
En revanche, la limitation de l'usage des couches n'est citée que par 15%, que ce soit pour limiter en priorité les déchets polluants (8%) ou bien les dépenses financières de la personne concernée (7%).
 
* TripleW est une start-up fondée à Tokyo (Japon). Elle est connue pour avoir lancé « DFree », le premier appareil connecté capable de prédire le moment opportun pour aller aux toilettes. TripleW a remporté de nombreux prix, dont celui du Silver Show et Ageing Fit en 2018 ainsi que 4 prix au salon CES 2019 de Las Vegas.
** Source : sondage IFOP réalisé pour DFree en décembre 2018. L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1014 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.