Sommaire
Article publié le 20/12/2018 à 03:41 | Lu 1419 fois

L'obsolescence programmée de nos sentiments : belle histoire d'amour senior en BD

Les éditions Dargaud ont publié cette année une très belle bande dessinée intitulée L’obsolescence programmée de nos sentiments de Zidrou et Aimée de Jongh. Une histoire d’amour poignante entre deux sexagénaires isolés mises en scène par un beau coup de crayon.


L'obsolescence programmée de nos sentiments : belle histoire d'amour senior en BD
C’est encore rare, mais le vieillissement et ses conséquences commencent à faire leur apparition dans les bandes dessinées. Et parfois, le succès est au rendez-vous. Il suffit de voir les ventes phénoménales de la BD Les vieux fourneaux qui s’est d’ailleurs transformée en film grand public.
 
Incontestablement L'obsolescence programmée de nos sentiments, une bande dessinée de 144 pages est plus confidentielle. Mais elle n’en n’est pas moins intéressante. Elle met en scène Ulysse, 59, ancien déménageur au chômage et Méditerranée (c’est son prénom), un ancien modèle de 62 ans, qui a eu sa petite heure de gloire… Il y a longtemps.
 
C’est deux-là, vivent un quotidien fade et sans saveur. Lui a perdu sa fille dans un accident à l’âge de 16 ans et elle n’a pas d’enfant. Sa mère vient de décéder d’une longue maladie. Bref, des vies simples et abimées comme il en existe tant… Heureusement, ces deux isolés de la vie vont finir par se rencontrer. De là, une belle histoire d’amour va naitre…
 
« Le corps se résigne plus vite que l’âme. Le temps le ride. Il fait, avec le corps, beau joueur. L’esprit, lui, est mauvais perdant. Il ne conçoit que par à-coups, par révélations douloureuses, par effrois successifs » peut-on lire en quatrième de couverture. Le ton est donné.







Dans la même rubrique :
< >