Sommaire
Article publié le 18/03/2022 à 10:48 | Lu 2165 fois

L'Agirc-Arrco investit dans le conseil de proximité




L’Agirc-Arrco s’engage depuis sa création à l’amélioration du service aux assurés –salariés, entreprises et retraités. En 2021, 86 millions d’euros ont été investis pour améliorer la performance du système d’information et contribuer à créer d’ici deux ans un modèle simplifié de relations avec l’assuré.


Parallèlement au développement des services en ligne mené en coopération avec les autres régimes de retraite, l’Agirc-Arrco fait le choix de consolider sa politique de conseil de proximité pour faciliter l’information et les démarches liées à la retraite.
 
Dans cet esprit, l’organisme souhaite doubler les capacités d’entretiens proposés par ses conseillers retraite d’ici 2023 tout en modernisant ses 700 points d’accueil sur le territoire métropolitain et d’outre-mer.
 
A ce titre, dès le mois d’avril prochain, les centres d’information Agirc-Arrco en régions prendront le nom d’Agence Conseil Retraite, pour être encore plus visibles et accessibles auprès des publics concernés.
 
Par ailleurs, courant 2022, les partenaires sociaux élaboreront la feuille de route de l’Agirc-Arrco, qui fixera les engagements du régime en termes de qualité de service et d’efficience pour une nouvelle période de quatre ans.
 
D’autre part, l’organisme vient d’annoncer être revenu à l’équilibre technique en 2021. Des bons résultats qui s’expliqueraient à la fois par le fort rebond de l’économie française, les fondamentaux solides du régime et le pilotage responsable des partenaires sociaux, représentants des salariés et des entreprises, qui en sont les gestionnaires.
 
Le résultat technique de l’Agirc-Arrco, c’est-à-dire la différence entre les ressources (cotisations) et les charges (pensions de retraite) du régime, hors produits financiers, s’élève à 2 milliards d’euros.
 
Cette situation excédentaire s’explique par la reprise exceptionnelle de l’économie et de la création d’emplois, qui a généré une progression de la masse salariale des entreprises du secteur privé de +9,8%. Cette augmentation se traduit en 2021 par un fort accroissement des cotisations du régime, tandis que la progression des charges est restée maîtrisée.
 
Le montant des réserves disponibles détenues par l’Agirc-Arrco s’élevait, à la clôture de l’exercice fin 2021, à 68 milliards d’euros, en hausse de 6 milliards d’euros par rapport à l’année précédente.

La bonne performance des marchés financiers et la politique de placement au sein du régime ont permis la reconstitution des réserves. Les produits financiers d’un montant de près de 600 millions d’euros viennent améliorer le résultat technique du régime.
 
Après avoir connu un déficit exceptionnel en 2020 dû aux conséquences économiques de la crise sanitaire, l’Agirc-Arrco retrouve un résultat1 global excédentaire de +2,6 milliards d’euros pour l’exercice 2021.





ARTICLES LES +