Sommaire
Article publié le 28/03/2018 à 01:00 | Lu 768 fois

L'Absente, la nouvelle absinthe

Depuis la réhabilitation de l’absinthe dans une forme exempte de thuyone, de nombreuses distilleries suisses ou françaises proposent des absinthes légales qui offrent une large variété de parfums en fonction des origines territoriales. Installées à Forcalquier, les distilleries de Provence ont conçu une « Absente » parfaite pour les journées de soleil.


L'Absente, la nouvelle absinthe
L’Absente, c’est d’abord la Provence et son soleil que l’on retrouve dans un verre légèrement embué par les belles soirées d’été. Comme l’explique Hélène Rogeon, l’œnologue des Distilleries et Domaines de Provence : « l’Absente est un savant mélange d’absinthe, d’armoise, d’anis vert et d’épices. Nous utilisons presque uniquement la technique de la macération afin d’obtenir une liqueur équilibrée qui offre une fraîcheur intense qui est notre signature ».
 
En revanche, la dégustation de l’absinthe a considérablement évolué. L’utilisation de la fontaine d’eau fraîche et de son goutte à goutte sur un sucre posé sur une cuillère percée est aujourd’hui obsolète. Inutile de rajouter du sucre qui existe déjà dans la recette.
 
Bue comme un apéritif, cette Absente peut être consommée pure avec de la glace pilée ou additionnée d’eau plate ou gazeuse. Pour suivre la tendance actuelle, les amateurs pourront intégrer l’Absente dans des recettes inédites de cocktails.
 
Pour satisfaire les amateurs, la distillerie du Domaine de Forcalquier à inscrit à son catalogue trois nuances d’Absente. L’Absente 55°, une liqueur épicée, riche en plantes qui offre une bouche délicate et légèrement amère. Plus radicale la Grande Absente 69° qui a beaucoup moins de sucre ajoutée et distille une amertume plus prononcée. Sa robe émeraude est particulièrement délicate et prend la lumière du soleil avec élégance.
 
Enfin, à destination des cuisiniers ou des amateurs de cocktails, l’Extrême d’Absente 70° est un concentré d’absinthe que l’on peut, grâce à son compte-gouttes, distillé sur un sorbet ou dans la conception d’une salade de fruits. Un concentré d’amertume qui mettra en valeur de nombreuses préparations culinaires.
 
Joël Chassaing-Cuvillier