Sommaire
Article publié le 02/05/2019 à 02:00 | Lu 1587 fois

Konekti : des maisons connectées pour les seniors

Alors que le bailleur social Plurial Novilia vient de dévoiler son projet Senior+ by Plurial Novilia, revenons plus en détail sur les maisons connectées Konekti, une première en matière de domomédecine. Explications.


De quoi s’agit-il ?
Réalisation de deux maisons innovantes à Bezannes, dont une destinée à accueillir un couple de seniors. Ces maisons bénéficieront d’un nombre inédit de techniques et de technologies de pointe à l’échelle de la construction sociale, et serviront, pendant les six mois précédant l’arrivée des locataires, de showroom de l’innovation.
 
Quelle réponse spécifique apportée aux seniors ?
Bâtie de plain-pied, la maison 2+1 bénéficie des dernières technologies de pointe en matière de domotique liée au maintien à domicile (réflexions sur l’ergonomie du logement, dispositifs de prévention des chutes, chemins lumineux...), mais également d’équipements de télémédecine et de domomédecine (appareils connectés, …) en lien avec le service gériatrique de la polyclinique voisine de Courlancy.
 
En plus de l’espace de vie nécessaire au couple, une pièce de vie supplémentaire est disponible. Celle-ci peut avoir plusieurs utilités : accueil temporaire d’une personne de passage (famille, amis…) ; accueil à plus long terme d’un étudiant en médecine affilié à la Polyclinique Courlancy ; installation d’un des retraités en cas de soins ou de traitement spécifique à administrer pendant une période donnée.
 
Quels bénéfices pour les occupants ?
Outre la conception spécifique à la circulation éventuelle de personnes en fauteuil roulant (espaces larges, pas d’escaliers, barres d’appuis…) et de domotique de confort et/ou de sécurité (volets électriques, chemins lumineux pour se déplacer la nuit, systèmes d’alarmes avec capteurs de chute…), le bâtiment intégre une cabine de consultation à distance, directement reliée en téléconférence avec le service gériatrique de la Polyclinique Courlancy.
 
Cette cabine équipée des dernières technologies de pointe permet d’effectuer un certain nombre de prises de constantes quotidiennes à distance (prise de poids, du pouls, électrocardiogramme, contrôle des tympans ou des mélanomes…).
 
L’objectif est d’éviter de multiplier les déplacements de personnes en situation éventuelle de fragilité, tout en assurant un vrai suivi adapté à la pathologie dont peut souffrir l’un ou l’autre des occupants du logement.





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 16 Avril 2019 - 04:03 Douleur du genou : que peut la chiropraxie ?