Sommaire
Article publié le 17/06/2021 à 01:00 | Lu 2069 fois

Jacques Bianchi : à 80 ans, il relance sa marque de montres de plongée




Voici une belle histoire. Celle d’un homme passionné par Marseille, la mer et son métier d’horloger. Grâce à l’aide de deux associés, Jacques Bianchi, 80 ans, vient de relancer sa marque de montres de plongée éponyme sur Kickstarter. Retour sur une légende marseillaise.


Jacques Bianchi : à 80 ans, il relance sa marque de montres de plongée
Voici une belle aventure transgénérationnelle entre trois hommes : trois générations qui ont décidé de travailler de concert pour relancer une vieille marque horlogère française : Jacques Bianchi.
 
Depuis les années 1970, l’horloger marseillais Jacques Bianchi se passionne pour la plongée et multiplie les stratagèmes pour améliorer les procédés d’étanchéité des montres que de nombreux professionnels de la mer lui confient dans son atelier situé face au Vieux-Port.
 
Ami de l’apnéiste Jacques Mayol, rendu célèbre par Jean-Marc Barr dans le film « Le Grand Bleu » de Luc Besson (1988), Jacques Bianchi n’est pas plongeur, mais il aime la mer et les beautés des grands fonds.
 
Rameur de niveau national, l’horloger octogénaire pratique quotidiennement l’aviron de mer dans la rade de Marseille. Il aime ces voyages sur l’eau. Il aime aussi les périples sous l’eau que lui racontent ses amis, notamment le champion Jacques Mayol et Albert Falco, célèbre plongeur marseillais et second du Commandant Jacques-Yves Cousteau sur la Calypso, le célèbre navire océanographique.
 
« En les écoutant détailler leurs fabuleuses aventures sous-marines, j’avais l’impression d’être en plongée avec eux, tout en restant devant mon établi » se souvient Jacques Bianchi qui, très tôt, développe un caisson spécial pour tester l’étanchéité des montres en pleine mer.
 
Horloger agréé d’un grand nombre de manufactures suisses et françaises dès le début des années 1970, Jacques Bianchi participe à la grande aventure de la découverte des fonds sous-marins depuis son atelier situé au 4 place Gabriel-Péri, en plein cœur de la cité phocéenne.
 
Jacques Bianchi le plus ancien des horlogers certes, mais pas le plus sage, il avait le rêve fou de relancer sa montre de plongée JB 200 qui équipa la Marine Nationale dans les années 80.
 
Aujourd’hui donc, grâce à l’aide du quinquagénaire Fabrice Pougez, patron de la marque MATWatches et du jeune Simo Tber, en charge de la communication, Jacques Bianchi a relancé le 15 juin dernier sur Kickstarter, sa montre de plongée JB200 des années 80 dans une version légèrement revisitée mais résolument fidèle au modèle d’origine.
 
« J’ai été séduit par l’idée de transmission qui se dégage de ce projet » explique Fabrice Pougez, le PDG de MATWatches. Ma rencontre avec Jacques Bianchi fut déterminante. Au-delà de nos convergences professionnelles, le courant est immédiatement passé entre nous car nous partageons un grand nombre de valeurs communes : l’horlogerie bien sûr, mais aussi la passion du sport et l’amour des grands fonds ! »
 
Une belle aventure transgénérationnelle.

Jacques Bianchi : à 80 ans, il relance sa marque de montres de plongée