Infection urinaire : votre pharmacien peut vous proposer un test (pour les femmes uniquement)

La loi de financement de la Sécurité sociale pour 2024 élargit les compétences des pharmaciens. Ils peuvent désormais proposer un test urinaire directement en pharmacie et sans ordonnance, en cas de suspicion de cystite.


Depuis novembre 2023, la démarche de réalisation du test de dépistage des infections urinaires a été simplifiée.

Un pharmacien peut désormais vous proposer directement, en officine et sans ordonnance, un test de dépistage. Cette possibilité a été fixée par la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2024 publiée au Journal officiel le 27 décembre 2023.
 
Le test s'adresse uniquement aux femmes de 16 à 65 ans, sous conditions. Par exemple, vous ne pouvez pas le faire si :
 
  • vous êtes enceinte ou s’il y a un risque de grossesse ;
  • vous avez eu une infection urinaire dans les 15 derniers jours ;
  • vous avez eu plus de trois épisodes d’infection urinaire au cours des 12 derniers mois.
 

Vous pouvez vous rendre directement en pharmacie sans consulter au préalable un médecin.
 
À noter : la réalisation du test en pharmacie coûte 6 €. Il est pris en charge par l’Assurance Maladie à hauteur de 70%, les 30% restants sont couverts par votre complémentaire santé.
 

Comment se déroule un dépistage en pharmacie ?

Le dépistage consiste en un test urinaire. Le pharmacien vérifie les symptômes de la patiente afin de s’assurer qu’elle ne présente aucun signe de gravité (fièvre, hypothermie, etc.). La patiente se voit remettre un flacon et peut utiliser les sanitaires de la pharmacie.
 
Le pharmacien effectue un test à l’aide d’une bandelette urinaire, venant confirmer ou non une infection urinaire :
  • si le test est positif : le pharmacien redirigera la patiente vers son médecin, qui pourra lui prescrire un médicament.
  • si le test est négatif : le pharmacien exclut le diagnostic d’infection urinaire et oriente la patiente vers une consultation médicale.
 

Le résultat est connu en quelques minutes. Quel que soit le résultat, les conclusions du dépistage sont transmises au médecin traitant de la patiente.
 

À savoir : vous avez déjà vu un médecin ? Il peut vous remettre une ordonnance « conditionnelle » : si vous réalisez le test en pharmacie et qu'il s'avère positif, vous pourrez ainsi obtenir directement le traitement antibiotique grâce à cette ordonnance.
 
Source

Publié le 31/01/2024 à 01:00 | Lu 1867 fois