Sommaire
Article publié le 22/07/2020 à 03:34 | Lu 1479 fois

Impact de la pandémie de coronavirus sur l'économie mondiale




Alors que la pandémie de coronavirus (également connu sous le nom de COVID-19) continue de se propager à travers la planète, différents organismes ne cessent de travailler sur l'analyse de l'impact de ce virus sur l’économie et les entreprises du monde.


On le sait, comme l’a indiqué précédemment le site Internet Actu Finance, de nombreuses entreprises ont dû fermer leurs portes à cause de cette crise sanitaire sans précédent qui fait trembler le monde...
 
Comment le coronavirus affecte-t-il l'économie ?
Tout d’abord, un simple petit coup d'œil aux cours de la bourse vous montrera que le coronavirus nous a entraîné dans une économie « volatile »  ; mais cela a également des répercussions sur de nombreuses autres activités.
 
Par exemple, et dans un premier temps, cette épidémie de coronavirus a fortement perturbé les chaînes de production et d'approvisionnement mondiales qui se trouvent en Chine ; avec de nombreuses usines qui ont été à l’arrêt pendant des semaines. Sans rien produire.
 
Autre exemple, un nombre record de personnes dans le monde ont été licenciées et les demandes d’allocations chômage ont explosé en seulement quelques mois ! Et malheureusement, même lorsque les effets délétères à court terme prendront fin, les impacts économiques sur le long terme risquent de se faire ressentir pendant des mois, voire même des années…
 
Quel est l'impact du coronavirus sur les petites entreprises ?
Il faut savoir que la très grande majorité des entreprises dans le monde sont des petites structures et qu’elles emploient dans certains pays, pratiquement la moitié de la main-d'œuvre. Or, la plupart de ces petites entités n’ont pas la trésorerie nécessaire pour résister à un arrêt d’activité, ne serait-ce que d’un mois.
 
Ainsi, depuis le début de la pandémie de Covid-19, en quelques semaines donc, des millions de salariés ont perdu leur emploi dans le monde… On a également constaté ces derniers temps, un effondrement de nombreuses start-ups. Sans compter les jeunes entreprises qui n’ont tout simplement pas pu lancer leur activité à cause de la pandémie.
 
Les activités les plus touchées par la crise
Sans trop de surprise, l'hôtellerie et les voyages (les compagnies aériennes, les loueurs de voitures, les tour-opérateurs, les croisiéristes…) sont deux des secteurs les plus touchés par la Covid-19 en raison des annulations de voyages, des fermetures de restaurants, de bars, de boites de nuit…
 
Et la France n’est pas épargnée… Depuis le début du déconfinement, des nombreuses entreprises ont essayé de rattraper les pertes des mois précédents… Mais avec l’absence de touristes et le manque de confiance des consommateurs, l’économie a du mal à repartir. Ce qui a entrainé la fermeture de nombreux hôtels et restaurants !
 
Jusqu’à maintenant, l'industrie manufacturière et la construction ont retardé les décisions de licenciement, mais ces secteurs pourraient subir le contrecoup dans les mois à venir avec la pression d'une baisse globale de la demande des consommateurs…
 
À quoi s’attendre dans les mois à venir ?
Dans ces conditions macro-économiques très incertaines, il est bien évidemment difficile de prévoir « la suite des évènements »… Mais ce qui est certain en revanche, c’est que l’économie mondiale a été fortement et durablement impactée. On doit donc s’attendre à vivre des périodes difficiles dans les semaines et mois qui viennent. D’autant que les choses ne sont toujours pas revenues à la normale. Et que l’on ne sait toujours pas combien de temps cela va durer.
 
Pour l’instant, le coronavirus fait encore et toujours des victimes (près de 615.000 décès à ce jour)… Mais les laboratoires du monde entier travaillent d’arrache-pied sur un vaccin, avec des espoirs toutefois (notamment en Angleterre) de trouver un moyen d’éradiquer ce virus dans les semaines à venir…





Dans la même rubrique
< >

Mardi 28 Juillet 2020 - 01:00 Tout savoir sur les cercueils en carton !

Mercredi 15 Juillet 2020 - 04:09 Suède : McDonald's lance un menu Happy Meal senior