IHU : Toulouse crée son institut dédié à la Prévention, au Vieillissement en Santé et aux Gérosciences

Le projet d’ Institut Hospitalo-Universitaire (IHU) dédié au vieillissement en Santé, porté par le Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse (31) a été retenu comme Institut Hospitalo-Universitaire émergent dans le cadre du programme baptisé « Accélérer notre recherche en santé » de France 2030.



Plus concrètement, cet IHU -un établissement unique en Europe- sera abrité juridiquement par la « Fondation hospitalière pour la prévention en santé : de la recherche fondamentale aux actions de santé publique » qui sera elle-même intégrée au CHU de Toulouse.
 
Il convient de préciser qu’une partie importante de ce projet repose sur le déploiement du programme ICOPE (Integrated Care for Older People). Conçu par l’OMS, ce programme vise à retarder la dépendance en repérant précocement les facteurs de fragilité chez les seniors en ciblant six capacités intrinsèques : la mobilité, la mémoire, la vue, l’audition, l’état nutritionnel et l’humeur.
 
Ce programme propose une approche préventive des soins qui se décline en cinq étapes :
 
  1. Dépistage ;
  2. Évaluation ;
  3. Plan de soin personnalisé ;
  4. Fléchage du parcours de soins et suivi du plan d’intervention ; 
  5. Mise en place sur le territoire des ressources nécessaires pour prévenir la dépendance.
 
Ainsi, en fonction de l’accompagnement qui lui sera apporté, l’IHU poursuivra et amplifiera le développement de sept axes d’intervention :
 
  • La recherche translationnelle en Gérosciences basée sur les cohortes humaines (1.040 volontaires âgés de 20 à plus de cent ans et suivi dix ans) et les colonies animales de Inspire (1.500 souris et des colonies de poissons) ;
  • La création d’une plateforme d’essais cliniques en Gérosciences ;
  • Un essai clinique randomisé sur l’analyse coût-efficacité du modèle ICOPE ;
  • Le déploiement du modèle ICOPE à l’échelle nationale et la modélisation de l’impact socio-économique du modèle ICOPE ;
  • La création d’un programme d’enseignement et de diffusion des connaissances dans le domaine des Gérosciences ;
  • La création d’une plateforme de science ouverte (donnant accès aux données et aux connaissances générées par l’IHU) ;
  • La coordination du réseau national de recherche thérapeutique sur la maladie d’Alzheimer en lien étroit avec le Pr Aisen de San Diego et l’étude ADNI avec le Pr Weiner de San Francisco dans la continuité des succès récemment obtenus.
 
Pour rappel, la géroscience est une discipline émergente. Dans un monde qui n’a jamais été « aussi vieux », elle devient depuis quelques années, un enjeu à l’échelle mondiale pour la médecine de demain, ciblant la biologie des processus de vieillissement, afin de préserver les fonctions vitales et gérer la prévention avant le début de l’invalidité et de la maladie.
 
Le projet a bénéficié de nombreux soutiens qui font référence que sont la Région Occitanie, Toulouse Métropole et le Conseil Départemental de la Haute-Garonne.

Publié le 24/05/2023 à 03:00 | Lu 3009 fois