Sommaire
Article publié le 13/09/2019 à 03:24 | Lu 394 fois

Handicaps liés aux troubles visuels : ouvrons l'oeil !

Alors que se déroulera le mois prochain la Journée mondiale pour la vue, instituée en l’an 2000, peut-être est-il temps de faire le point sur un des sens les plus impactés par le vieillissement ?


En effet, d’après une récente étude publiée par la revue scientifique JAMA Ophtalmology, les troubles visuels seraient encore loin d’être correctement dépistés et pris en charge, tout particulièrement chez les seniors.
 
Des chiffres inquiétants
Cette étude, visant donc la catégorie des seniors, pose des constats plutôt alarmants : près d’une personne sur deux vivrait avec un trouble de la vue non soigné. Une statistique d’autant plus préoccupante qu’elle concernerait, outre les personnes seules, aussi celles qui seraient déjà suivies pour une maladie de l’œil.
 
Ces chiffres pourraient être expliqués par des facteurs tels que les coûts élevés des consultations, des lunettes et des soins, ou encore, par la difficulté d’obtenir un rendez-vous chez un spécialiste, ne serait-ce que pour une simple consultation.
 
L’œil, un organe dont on peut prendre soin
Outre ces consultations médicales, que peut-on donc faire pour mieux protéger cet organe si fragile ? Si le dépistage et le soin sont des points essentiels, il existe aussi quelques astuces parfois peu connues du public, telles que le collyre, ou encore des vitamines à consommer, qui permettent de préserver ses yeux.
 
Par exemple, concernant la DMLA, maladie liée à un vieillissement de la zone centrale de la rétine, les ophtalmologues prescrivent des antioxydants comme la vitamine C, qui permet également de protéger l’œil des facteurs à l’origine de la cataracte.
 
Il faut savoir que plus de 250 millions de personnes dans le monde souffrent d’un trouble de la vision. La Journée mondiale pour la vue de ce 12 octobre sera l’occasion de faire le point sur ces différents types de handicaps.
 
Une journée de prévention importante
L’Organisation Mondiale de la Santé estime que 115 millions d’individus seront aveugles d’ici 2050, ils sont aujourd’hui environ 37 millions. Le chiffre va donc tripler alors que près de 80% des causes pourraient être prévenues ou guéries. Cette journée est ainsi l’occasion pour l’OMS de développer l’accès aux soins, la vue étant une part primordiale de la vie quotidienne, lors notamment de nos interactions sociales.
 
Concernant les pathologies comme le glaucome et la cataracte, plus fréquentes chez les personnes âgées, il est important de savoir que, comme pour la plupart des maladies, plus elles sont diagnostiquées tôt, plus le traitement sera efficace. Il est donc essentiel de voir un ophtalmologue une fois par an après 40 ans, de consulter au moindre symptôme et bien sûr, de prendre soin de ses yeux.





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 13 Septembre 2019 - 05:44 Quand le foie malade dérègle notre cerveau !