Greffe de cheveux : rester en France ou partir en Turquie ?

42% des hommes âgés de 18 ans et plus souffrent de perte progressive de cheveux modérée à étendue. Tel est le résultat d'une étude récente qui a aussi mis en évidence que le risque augmentait avec l'âge. Ceci explique la hausse importante du nombre de greffes capillaires réalisées dans le monde. Et de nos jours, la Turquie est l'une des destinations phares pour ceux qui souhaitent réaliser cette intervention chirurgicale.





La France, une transplantation de cheveux de qualité
Quand vous prévoyez de faire une greffe de cheveux, le choix du pays où vous rendre est d'une importance capitale. Il influe, bien évidemment, sur la qualité des soins et la satisfaction par rapport aux attentes.
 
Opter pour la France présente plusieurs avantages. En premier lieu, la langue, mais vous êtes également assuré de vous adresser à une clinique spécialisée dont le savoir-faire est reconnu. Ce qui vous garantit des résultats optimaux, à la hauteur de vos espérances.
 
Par ailleurs, une transplantation de cheveux dans l'Hexagone vous donne l'assurance que les normes européennes en la matière seront strictement respectées. Elles portent entre autres, sur l'hygiène et la santé pour garantir votre sécurité à chaque étape de l’intervention.
 
Vous bénéficiez en prime d'une prise en charge post-opératoire personnalisée. En revanche, le coût de l'opération sera plus onéreux. Selon le cas, cela peut revenir deux à trois fois plus cher que dans d’autres pays.
 
La Turquie, un bon compromis entre la qualité et le prix
Sur la dernière décennie, la Turquie s'est imposée comme une référence mondiale dans le domaine de la médecine. Elle est même devenue la « Mecque de la transplantation de cheveux ».
 
Pour preuve, le pays accueille chaque année des milliers de patients issus du monde entier. Certains effectuant même plusieurs voyages pour atteindre le résultat escompté.
 
La Turquie possède de nombreux atouts qui plaident en sa faveur. Son industrie dédiée à la greffe de cheveux offre aux adeptes du tourisme médical des installations à la fois modernes et performantes.
 
Les cliniques locales sont équipées des dernières innovations, tant sur le plan technologique que dans le domaine des techniques médicales. Enfin, pour les mêmes nombres de greffons, les tarifs pour une greffe de cheveux en Turquie sont parmi les plus compétitifs du marché.
 
D'autres facteurs essentiels en dehors du coût de l'opération
Pour une implantation de 2.000 à 2.500 greffons, le prix de l'opération s'élève environ à 3.000 euros en Turquie contre 7.500 euros en France.
 
De plus, la transplantation de cheveux étant considérée comme une intervention médicale à visée esthétique, elle n'est pas couverte par la Sécurité sociale. Ce qui rend la greffe capillaire inabordable pour bon nombre de personnes.
 
De ce fait, ces personnes préfèrent aller se faire opérer à l'étranger, notamment en Turquie. De nombreux Français ont déjà fait le choix de partir dans ce pays pour bénéficier de cette intervention.
 
Pour autant, le prix ne doit pas constituer le seul et unique critère pour choisir la meilleure destination pour réaliser une implantation capillaire. Outre la qualité des soins et le respect des normes, il faut également prendre en compte la barrière de la langue.
 
En effet, si vous ne parlez ni le turc ni l'anglais, le décalage entre vos attentes et le résultat final peut être important en raison d'une mauvaise appréciation et interprétation de vos demandes. Toutefois, renseignez-vous, il existe dans le pays de nombreuses cliniques qui proposent un service 100% français.

Article publié le 24/11/2023 à 01:00 | Lu 2525 fois