Sommaire
Article publié le 11/06/2019 à 01:00 | Lu 2892 fois

Ecovolontariat : pour une retraite dynamique et utile !

Depuis 2005, Cybelle Planète organise des missions d’écovolontariat en France et à l’étranger. Son objectif : contribuer à la préservation de la biodiversité grâce à la participation des citoyens. Alors cet été, pourquoi ne pas opter pour une retraite dynamique et utile… Alors, pourquoi pas vous ?


Depuis 2005, Cybelle Planète organise des missions d’écovolontariat en France et à l’étranger. Son objectif : contribuer à la préservation de la biodiversité grâce à la participation des citoyens. Alors cet été, pourquoi ne pas opter pour une retraite dynamique et utile…
 
Avec un nombre croissant de participants depuis sa création il y a quinze ans, l’association œuvre chaque jour à démocratiser l’écologie participative (une grande tendance), en proposant notamment des missions sur le terrain, le plus souvent dans des espaces naturels protégés, ou dans des sanctuaires auprès d’animaux sauvages qui y ont trouvés refuges.
 
De fait, de nos jours, il est possible de voyager de manière responsable. Véritable alternative au tourisme classique, l’écovolontariat est un acte engagé, un don de soi pour un mode de voyage éthique, solidaire et utile pour la planète.
 
Association française à but non-lucratif, Cybelle Planète œuvre depuis 2005 dans le domaine du voyage participatif. Depuis son lancement, près de trois mille écovolontaires se sont engagés dans l’une des 19 missions d’écovolontariat proposées dans 13 pays différents !
 
Développées en partenariat avec des organismes de protection de la faune sauvage, les missions d'écovolontariat offrent aux projets une aide concrète sur le terrain ainsi qu’un soutien financier qui les aidera à poursuivre leur action.
 
Rappelons que les écovolontaires sont des gens comme vous et moi. Ce sont des citoyens sans qualification particulière. Sauf que durant leur temps libre, ils se joignent à une mission et prennent part au travail journalier de l’équipe du projet. Il est possible par exemple de prendre soin des Chimpanzés au Sierra Leone, d’étudier les espèces menacées dans la forêt amazonienne au Pérou, de participer au suivi des cétacés en mer méditerranée etc. L’écovolontariat est aussi une activité économique locale impliquant les habitants de la région et contribuant à leur bien-être.
 
Une alternative au tourisme traditionnel, l’écovolontariat offre l’opportunité d’agir pour la nature aux quatre coins du monde. Et de plus en plus de seniors, retraités ou pas, participent à ce type de voyage.
 
Grâce aux congés éco-solidaires, les entreprises peuvent aussi faire partie du mouvement et agir. L’entreprise apporte son soutien financier à ses employés pour leur permettre de s’engager dans une mission lors de leurs congés. Véritable gage d’investissement concret dans une politique de développement durable, l’employeur offrira à ses employés une expérience enrichissante et gratifiante.
 
Deux chartes éthiques : cette démarche participative a pour principal objectif de clarifier l'offre et la pratique de l'écovolontariat à la fois pour les organisateurs et pour les voyageurs des pays francophones.
 
www.cybelle-planete.org






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Août 2019 - 07:12 Avec le GTL, CroisiEurope navigue plus vert !