Sommaire
Article publié le 16/04/2019 à 04:03 | Lu 934 fois

Douleur du genou : que peut la chiropraxie ?

Qu’elle se manifeste après une blessure ou non, la douleur du genou peut relever de causes variées. Dans certains cas, cette douleur peut se traiter à la maison grâce à quelques gestes simples. En revanche, si la douleur s’avère très aigüe ou dure longtemps, la consultation devient alors la seule option à retenir. Le point avec l’Association française de chiropraxie.


Comment soulager la douleur au genou ?
Pour soulager une douleur au genou, le premier réflexe est de faire peser le minimum de poids et de pression sur l’articulation. Il s’agit par exemple d’éviter de se tenir debout durablement. Il est également recommandé d’apposer du froid vingt minutes toutes les trois heures. Si la douleur ne s’atténue pas en quelques jours, il faut alors consulter un spécialiste.
 
Les douleurs du genou après une blessure
Si la douleur est ressentie après avoir trop étiré ou avoir réalisé une torsion du genou, il s’agit vraisemblablement d’une entorse. Une douleur qui se manifeste entre la rotule et le tibia, souvent causée par la course à pieds, peut relever d’une tendinite.
 
Si le genou est instable, qu’il se redresse difficilement, il peut s’agir d’une déchirure d’un ligament ou d’un ménisque. Enfin, si la rotule change de forme après une collision ou un brutal changement de direction, c’est probablement une luxation de la rotule.
 
Les douleurs du genou sans blessure préalable
Douleur et rigidité dans les deux genoux, léger gonflement, en particulier chez les personnes âgées font penser à l’arthrose. Si le genou est tiède et rouge, que le plier ou le tendre est douloureux, il peut s’agir d’une bursite ou d’un épanchement de synovie. Enfin, si le genou est rouge et chaud, que la douleur est intense et soudaine, c’est possiblement la goute.
 
Le diagnostic de la douleur du genou
L’interrogatoire du patient permet d’identifier si la douleur est le fait ou non d’une blessure, même légère. L’examen physique permet d’inspecter le genou : est-il gonflé, douloureux, sensible, chaud, présente-t-il des contusions ? Les mouvements du genou sont-ils possibles ? Si oui, sont-ils douloureux ? Dans différentes situations, le recours à l’imagerie médicale s’avère indispensable.

Chiropraxie et pathologies du genou
De nombreuses pathologies du genou sont associées à un déficit de force et à un réflexe d’extension réduit, on parle ici d’inhibition musculaire. Selon une étude publiée en 2000 dans le Journal of manipulative and physiological therapy, les manipulations vertébrales de l’articulation sacroiliaque permettraient de diminuer l’inhibition musculaire et ainsi seraient susceptibles de soulager les douleurs du genou.





Dans la même rubrique :
< >