Sommaire
Article publié le 02/05/2018 à 01:00 | Lu 2362 fois

Des ainés arnaqués sur le web par de faux Mark Zuckerberg !

En matière d’arnaques, les voyous ne sont pas à court d’idées… Dernière en date ? Aux Etats-Unis, des escrocs ont utilisé le nom de Mark Zuckerberg, fondateur et patron de Facebook, pour soutirer de l’argent à des personnes âgées.


D’une manière générale, on le sait, les silvers-surfers ou internautes seniors, ne sont pas assez méfiants sur Internet.
 
D’ailleurs, une étude réalisée en 2016 en collaboration avec B2B International pour Kaspersky Lab, l’un des spécialistes des anti-virus informatiques, indiquait que plus de la moitié (51%) des internautes seniors ne se souciaient pas de leur vulnérabilité lors d’achats en ligne !
 
Les achats « online » n’étant bien évidemment qu’un exemple de crédulité ou d’imprudence sur le web… Il est donc indispensable de sensibiliser cette population ainée très active sur le web, aux risques qu’elle court en étant trop laxiste en termes de sécurité en ligne. En voici un nouvel exemple aux Etats-Unis.
 
L’histoire a été mise au jour par un journaliste du New York Time. Elle révèle que des escrocs se sont fait passer pour le patron de Facebook (Mark Zuckerberg) et pour sa directrice des opérations (Sheryl Sandberg) pour soutirer de l’argent à des personnes âgées.
 
Comment ? Ces victimes ont reçu un email qui était censé provenir du patron de Facebook, indiquant au destinataire qu’il avait gagné la somme de 750.000 euros. Toutefois, pour toucher son gain, il fallait au préalable, verser une certaine somme sur un compte bancaire. Un procédé très classique qui existe depuis des années, mais qui semble encore fonctionner auprès d’internautes encore trop crédules.  
 
Une arnaque qui met une fois encore à mal le réseau social Facebook, déjà impliqué dans le scandale Cambridge Analytica et la fuite des données personnelles de 87 millions de comptes.
 
D’une manière générale, n’envoyez jamais d’argent à des inconnus sur le web. C’est le B.A.BA de la prudence.