Sommaire
Article publié le 31/07/2019 à 04:42 | Lu 1420 fois

Départs en vacances : quelques conseils pour un été serein !

Avant de prendre la route des vacances, ce sont souvent les mêmes inquiétudes qui reviennent nous hanter : cambriolage, annulation de vol, perte de carte de paiement, mais aussi bobos et maladie à l’étranger... Quels sont les points d’assurance à vérifier et les numéros de téléphone incontournables à emporter avec soi ? Le point avec Axa assurances.


Protégez votre logement en votre absence
• Ne laissez pas traîner des outils dans le jardin. Surtout pas d'échelle si la maison a un étage.
• Informez vos voisins de votre départ, mais n’indiquez pas votre absence sur les réseaux sociaux.
• Faites relever votre courrier par un proche. Une boîte aux lettres pleine est un indicateur précieux pour les cambrioleurs.
•Faites surveiller votre maison par la gendarmerie grâce à l’opération « Tranquillité vacances ».
• Vérifiez les garanties du contrat d'assurance habitation ainsi que sa date d’expiration. Si besoin, faites le point avec votre assureur.
 
Ayez en tête les démarches et les recours possibles en cas de perte de bagages
• En cas de perte ou de détérioration de mes bagages, c’est auprès de la compagnie aérienne avec laquelle vous avez voyagé que vous devez adresser votre réclamation, et non à l’aéroport.
• En principe, si le bagage perdu contient les affaires de deux personnes et sous réserve de le justifier, vous pouvez prétendre au double de l’indemnisation prévue par les conventions.
• Conservez toujours vos objets de valeur avec vous en cabine, mais également certains produits de première nécessité comme vos lentilles de contact ou des médicaments.
 
NB : en cas de perte des bagages, l'indemnisation se fera en fonction des plafonds conventionnels qui peuvent être inférieurs à la valeur réelle des biens.
 
Composez une pharmacie de voyage
En fonction de votre destination, votre médecin ou votre pharmacien vous aidera à compléter cette liste réalisée à titre indicatif :
• Produits pour purifier l’eau de boisson si nécessaire
• Crème solaire et crème pour soulager les coups de soleil
• Lotion anti-moustiques
• Antihistaminique pour calmer les irritations et les démangeaisons
• Thermomètre incassable
• Pommade ou gel anti-inflammatoire
• Pansements / compresses stériles et sutures adhésives
• Pansements hydrocolloïdes pour les ampoules
• Antiseptiques pour désinfecter les plaies
• Gel ou solution hydroalcoolique pour l’hygiène des mains
• Bandes de contention élastiques et ruban adhésif de type sparadrap
• Solution physiologique pour nettoyer le nez et les yeux (en conditionnement unidose)
• Garrot non élastique (lien large en tissu)
• Epingles de sûreté
• Pince à épiler
• Contre la douleur et la fièvre : paracétamol, aspirine ou ibuprofène.
• Contre les maux de ventre : anti diarrhéiques, solutions ou sachets de réhydratation.
• Contre le mal des transports : anti histaminique, ou médicament homéopathique.
• Les pansements hydroactifs : depuis quelques années, une nouvelle famille de pansements adhésifs est disponible en pharmacie, les pansements hydroactifs (ou hydrocolloïdes). Ces pansements sont composés d'une couche de polyuréthane sous laquelle se trouve une couche de carboxyméthylcellulose, une substance qui forme un gel au contact des liquides qui suintent d'une plaie.

Ces pansements conservent l'humidité de la plaie tout en la protégeant des liquides, des germes, du froid, etc. Ils doivent rester en place plusieurs jours et accélèrent considérablement la cicatrisation. Ces produits existent depuis peu sous la forme de gels ou de sprays.
 
NB : pensez à vous renseigner sur les vaccins et traitements indispensables en fonction de votre destination.
 
Roulez en toute sécurité
• Avant le départ, effectuez un certain nombre de contrôles : état des pneus, freins, plaquettes, essuie-glaces, niveaux d’huile et d’eau, roue de secours et kit de réparation.
• Dans votre coffre, placez les bagages les plus lourds et volumineux dans le fond. Ne placez jamais d'objets sur la plage arrière pour éviter tout risque de projectiles en cas de choc et pour une parfaite visibilité.
• Partez avec un double de la clé de la voiture, au cas où vous égareriez la vôtre.
• Prévoyez des gilets de sécurité pour tous les passagers et placez-les dans la boîte à gants. Il existe des gilets en taille enfant.
• Mettez votre téléphone en mode conduite et sur un support adapté pour utiliser votre GPS.
• Faites une bonne nuit de sommeil avant de prendre le volant. Nous avons, pour la plupart, besoin de 7 à 8 heures de sommeil pour récupérer.
• Sur la route, faites des pauses de 15 à 20 minutes, toutes les 2 heures pour prévenir la somnolence. Marchez, faites des étirements.
• Mangez léger car la période de digestion est propice à l’endormissement, soyez particulièrement vigilant entre 13H et 15H.
• Évitez de conduire entre 2H et 5H du matin, car sur ce créneau notre système physiologique est réglé sur une phase de sommeil.
 
NB : si l'assurance comporte une garantie assistance, pensez à noter toutes les coordonnées nécessaires en cas de panne.
 
Équipez-vous pour vous protéger du soleil
• Mettez dans vos valises des vêtements longs (chemise à manches longues, pantalons), amples et perméables à la transpiration (coton, lin et tissus non synthétiques). Plus ils sont épais et foncés, moins ils laissent passer les rayons ultraviolets.
• Portez des chapeaux à bords larges et des chaussures pour éviter de marcher pieds nus sur le sol brûlant.
• Évitez de vous exposer entre 12h et 16h. Protégez votre peau avec une crème solaire à indice suffisamment élevé dont vous renouvelez l’application toutes les 2 heures.
• Ces conseils s’appliquent à toute la famille y compris les enfants, même enduits de protection solaire, pensez à leur laisser un t-shirt et un chapeau.
• Prévoyez une paire de lunettes solaires à verres filtrants (bloquant les ultraviolets). Les verres avec une coloration sombre ne suffisent pas : assurez-vous qu'ils portent la marque CE. Il en existe de divers degrés de protection, demandez conseil auprès d'un opticien.
 
Enregistrez dans vos contacts les 2 numéros utiles en cas de pépin de santé
• Avant de partir, enregistrez le numéro de téléphone de votre assisteur, ainsi que sa version internationale (+33) et notez le numéro de vos contrats
• Avant d’engager toutes dépenses, appelez l’Assistance pour éviter des déconvenues. L’assisteur peut vous orienter vers une structure agréée de son réseau et adaptée à votre pathologie ce qui facilitera la prise en charge des frais médicaux (en fonction des garanties du contrat souscrit).
 
NB : AXA France propose depuis plusieurs années un service de téléconsultation médicale avec AXA
Assistance. Accessible à tous ses bénéficiaires de contrats Santé, le service Bonjour Docteur permet d’accéder à des médecins par téléphone ou en visio, 24h/7j, depuis la France comme l’étranger, si le médecin traitant n’est pas disponible. Pour cela, il suffit de composer le 3633 depuis la France et toujours le (+33) 01 55 92 27 54 depuis l’étranger.

 
Protégez votre famille des accidents de baignade
• Ne vous baignez jamais seul. Ne présumez pas de vos forces et ne vous éloignez pas trop du bord de la plage, en particulier si l'eau est froide. Prenez garde aux courants, ils sont souvent en cause dans les noyades. Si vous êtes pris dans un courant et que vous n'arrivez pas à en sortir, ne vous épuisez pas à lutter contre. Laissez-vous porter en nageant vers une rive, même si elle est éloignée de votre point de départ.
• N'oubliez pas que quelques dizaines de centimètres de profondeur suffisent à un enfant (ou à une personne inconsciente) pour se noyer.
• Prévenez vos proches avant d’aller me baigner. Je ne présume pas de mes forces et rentre dans l’eau progressivement.
• Accompagnez toujours vos enfants quand ils jouent sur la plage ou qu’ils sont dans l’eau, même si l’endroit est peu profond et que la zone est surveillée.
• Équipez-les de brassières marquées CE, norme NF 13138-1, adaptées à leur taille, leur poids et leur âge, jusqu’à ce qu’ils sachent nager.
• Respectez les zones de baignades surveillées et baignez-vous pendant les heures de surveillance.
• Prenez garde au courant et n’hésitez pas à appeler à l’aide si vous êtes en difficulté. Ne nagez pas vers le large, mais parallèlement au rivage, de préférence sans perdre pied.
 
Activez ou désactivez votre carte à distance
• Vous pouvez désormais, auprès la majorité des acteurs bancaires, désactiver votre carte bancaire quand vous pensez l’avoir égarée. Si vous retrouvez votre carte, vous pourrez immédiatement la remettre en service d’un simple clic.
• En cas de perte, anticipez en intégrant dans vos contacts le numéro de téléphone du centre d’opposition.
 
NB : il faut savoir qu’en cas d’opposition, dans 40% des cas, les clients retrouvent leur carte bancaire dans les 24h. La mise en opposition leur a alors été inutile et les clients devront même attendre plusieurs jours avant de réceptionner leur nouvelle carte.
 
Sur ce, bonnes vacances !