Délivrance de paracétamol : pas plus de deux boites par personne !

En raison d'une tension dans les approvisionnements, la vente de paracétamol en pharmacie est limitée à deux boîtes par personne, en l’absence d'ordonnance. Les autorités de santé invitent les médecins et pharmaciens à limiter la délivrance de paracétamol dans les pharmacies afin de permettre aux patients qui en ont un besoin immédiat de pouvoir en bénéficier.





L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits (ANSM), le Collège de la médecine générale (CMG) et les syndicats de pharmaciens (FSPF et USPO) recommandent aux pharmaciens et aux prescripteurs (médecins, sage-femmes...) de modérer l’utilisation de paracétamol.
 
La Direction Générale de la Santé (DGS) a adressé un « courriel urgent » aux professionnels concernés le 19 octobre 2022.
 
Les recommandations faites aux pharmacies sont de limiter la délivrance de paracétamol (Doliprane, Efferalgan…) à deux boîtes par usager, en l'absence de prescription médicale ; d'adapter la délivrance de paracétamol aux besoins réels des patients en cas de prescription d’une quantité importante de paracétamol et de limiter la vente de paracétamol sur internet.
 
Les recommandations faites aux médecins sont d'éviter de prescrire du paracétamol aux patients qui n’en ont pas un besoin immédiat et de réduire, si possible, la posologie à 3 prises par jour toutes les 8 heures au lieu de 4 prises par jour toutes les 6 heures.
 
Les particuliers sont invités à modérer leur utilisation de paracétamol et à ne pas constituer de stocks.
 
Depuis le 19 octobre 2022, la vente de médicaments exclusivement composés de paracétamol est restreinte, en l'absence d'ordonnance :

La délivrance de paracétamol est limitée à deux boîtes (500 mg ou 1g) par patient.

Avec l'accord du patient, le pharmacien inscrit les boîtes de paracétamol délivrées dans son dossier pharmaceutique.

La vente de paracétamol sur internet est limitée.

L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) rappelle les règles du bon usage du paracétamol contre la douleur et la fièvre. Bien utilisé, le paracétamol est un médicament sûr et efficace.
 
Mais en cas de surdosage (dosage non adapté, dose trop importante par prise ou par jour ou bien délai entre prises non respecté), le paracétamol peut entraîner des lésions graves du foie irréversibles dans certains cas : la mauvaise utilisation du paracétamol est la 1re cause de greffe hépatique d'origine médicamenteuse en France.
 
Source

Article publié le 02/11/2022 à 02:00 | Lu 1009 fois