Sommaire
Article publié le 12/03/2021 à 02:00 | Lu 1238 fois

Découvrez le livre de Catherine Feff, la Saga !




Voici une édition spéciale qu’il fait bon parcourir pour nous rappeler des temps forts picturaux qui reviennent à nos mémoires. L’auteure, Catherine Feff, vous la connaissez sans la connaitre pour avoir vu ses œuvres monumentales magnifier les rues, les façades ou les monuments de Paris ou d’ailleurs, bien au-delà de nos frontières hexagonales !


A l’occasion de ses 35 ans de pérégrination, cette artiste entière, adepte de l’éphémère, a choisi d’offrir une rétrospective aux regards esthètes et nostalgiques en éditant ce livre à compte d’auteur.
 
Un panorama visuel de ses principales réalisations est réuni au sein d'un album de 300 pages rythmé par quatre chapitres hauts en couleurs qui explorent ses différents univers, nourris d’entretiens expliquant ses modes artistiques.
 
Ses créations uniques se déclinant à travers des toiles événementielles, des décors d’intérieur, des murs peints et palissades et des tableaux de chevalet font partie de notre imaginaire collectif depuis 1986, date de ses débuts !
 
En France, le Palais Garnier pendant la rénovation de la salle de spectacle, le Louvre des Antiquaires pour l’habillage de la façade pendant les travaux, l’église de la Madeleine pour le spectacle « Jésus » de Robert Hossein et l’hommage national à Johnny Halliday, l’Arc de Triomphe pour le bicentenaire de la Révolution, la Concorde pour les 50 ans de l’appel du 18 juin 1940 sont autant d’exemples marquants qui témoignent de son art et de sa passion pour le trompe-l’œil événementiel.
 
Créative, novatrice, originale, Catherine Feff fut la première à démocratiser l’art et à le faire descendre dans la rue après son passage remarqué à l’École nationale des Arts Décoratifs de Paris ! Un pari réussi au regard de son parcours impressionnant.
 
On se souvient également de sa reconstitution grandeur nature de la Porte de Meknès pour l'Année du Maroc en France en 1999 ainsi que de sa gigantesque fresque du château de Berlin et d’un magnifique hommage de l’Europe pour la ville de Strasbourg ou chaque pays d’Europe fut représenté sur les monuments emblématiques de la ville.
 
Et plus récemment, en 2020, c'est le Palais des festivals de Cannes, sans festival pour cause de Covid, qui a remis à l’honneur la gigantesque toile qu’elle avait créé pour les 50 ans du festival en 1997.

Alex Kiev

A noter que des journées « Portes Ouvertes » sont prévues dans le loft de l'artiste à Courbevoie à la fin du mois de mars.