Sommaire
Article publié le 08/04/2019 à 03:26 | Lu 708 fois

Découverte : randonnée gourmande au Tyrol

En altitude, le grand air met en appétit. Et au sommet, chaque plat a ce petit plus qui le rend encore plus délicieux. C’est pourquoi Tirol Werbung a collaboré avec un groupe de fins experts afin de sélectionner pour les gourmets, les amateurs de fait maison et les familles neuf « randonnées gourmandes » vers des alpages, des auberges de montagne ou des restaurants d’altitude.


Au Tyrol, les prestations culinaires de haut vol s’élèvent bien au-delà des vallées et vont se nicher jusqu’en pleine montagne. Les bons vivants qui aiment autant profiter d’un panorama somptueux que d’excellentes tables disposent désormais de leur propre « best-of » : les « randonnées gourmandes » sont des escapades faciles qui séduisent tantôt les fins gastronomes, tantôt les amateurs de produits des alpages, mais aussi les familles avec enfants.
 
Pour les amateurs de fait maison
Fromage d’alpage, beurre, yaourt ou lard tyrolien : les balades suivantes ravissent le marcheur aussi par leurs produits régionaux et faits maison. De surcroît, ce sont des randonnées avec un dénivelé maximal de 500 mètres et qui durent moins de deux heures.
 
Différentes sortes de fromage, dont le célèbre fromage à pâte molle « Adler Gold », mais aussi des saucisses et du lard faits maison, c’est ce qui attend le marcheur à l’alpage de Burgeralm à Rettenschöss, dans le Kaiserwinkl.

Le lait des vaches paissant tout autour, nourries d’herbe fraîche et de foin, est directement transformé en des fromage bio primés dans la fromagerie de l’alpage. De plus, le Burgeralm est connu en tant que monde de découverte de l’alpage, permettant au visiteur d’apprendre une foultitude de choses intéressante sur l’agriculture de montagne.
 
Une excursion à l’Außermelang Alm, dans la Wattener Lizum, permet également de remplir son sac à dos de délicieux produits d’alpage. Le « fromage d’alpage du Wattental » est célèbre loin à la ronde et remporte régulièrement des prix. Sur l’alpage d’Außermelang, la cuve utilisée pour la production de fromage est encore entièrement chauffée au feu de bois, conformément aux bonnes vieilles traditions.
 
Autre bon plan, cette fois dans l’Ötztal, la Gampe Thaya où des vitres permettent au visiteur d’observer l’activité en cuisine. Le fromage maison, le « Gampe Kaas », issu du lait des célèbres vaches grises du Tyrol, est confectionné par le maître des lieux en personne, Jakob Prantl, grâce à une fromagerie mobile. « Ce qui est servi à la Gampe Thaya est de toute première qualité et est tout particulièrement savoureux dans le décor authentique de la salle ancienne, restée traditionnelle », selon Irene Prugger, experte des alpages.

Pour les fins gastronomes
Les balades en montagne pour gourmets se démarquent par une très bonne accessibilité du restaurant d’altitude. Elles durent au maximum une heure et demie à deux heures et peuvent souvent être réalisées grâce aux remontées mécaniques. Une gastronomie de haut vol qui est soutenue par une sélection avisée en matière de boissons.
 
Si le chalet du Wedelhütte, dans le Zillertal, ne date que de 2009, il est pourtant le seul refuge du Tyrol de standard 5 étoiles. Il a conquis jusqu’au chef étoilé Alexander Fankhauser, qui ne tarit pas d’éloges à son sujet : « Son ambiance est super. La cuisine de Manni (Manfred Kleiner) est brillante, et le refuge dispose se surcroît d’une cave à vins remarquable ».
 
Lorsque l’on parle de haute-cuisine en pleine montagne, impossible de passer à côté du restaurant gastronomique Ice Q à Sölden. Son architecture hors du commun en a fait le décor spectaculaire du James Bond « Spectre ». Ce bâtiment moderne est en effet entouré de plus de 250 sommets culminant au-delà des 3 000 mètres, et d’une nouvelle attraction incontournable, le monde à sensations « 007-Elements », sur le plus célèbre espion de sa Majesté. Les plats sont vraiment délicieux et le panorama est incomparable.
 
À l’Angerer Alm de St. Johann in Tirol, c’est notamment le service parfait, assuré par Annemarie Foidl et sa fille Katharina, qui a conquis Fankhauser. « L’ambiance et les chambres sont très authentiques, et les visiteurs profitent d’une cuisine remarquable ». La cave de l’Angerer Alm recèle plus de 6 000 excellentes bouteilles du monde entier, ce qui ne surprend pas vraiment lorsque l’on sait qu’Annemarie Foidl est la présidente de l’association autrichienne des sommeliers.

Pour les grands-parents avec enfants
200 mètres de dénivelé, c’est le maximum pour les randonnées familiales et les chaussures de randonnée ne sont mises à contribution qu’une heure au maximum. Les chemins, pour la plupart accessibles aux poussettes, mènent les visiteurs aux plus beaux panoramas montagnards. Outre les sensations en pleine nature, les familles en apprécient l’ambiance détendue qui règne une fois là-haut.
 
Tout au-dessus d’Innsbruck, le Mutterer Alm accueille les enfants à bras ouverts, avec son terrain de jeux et d’aventures et son parc aquatique. Il se démarque notamment par son lac de barrage où l’on nage ou pagaye à sa guise. Mais les familles apprécieront aussi les généreuses portions servies à l’auberge de montagne. « Notre préféré : la brochette de poulet avec salade. Il est rare de trouver une salade composée aussi bonne », estime Kathrin Siller, experte en ce qui concerne les familles.
 
Siller recommande tout autant l’auberge de montagne Berggasthaus Kammerkör sur la Steinplatte, à Waidring : « des sommets de plaisirs gastronomiques sont atteints avec les spécialités traditionnelles comme le Tiroler Gröstl ou les Kaspressknödel. » Juste à côté de l’établissement, le Triassic Park replonge le visiteur en pleine ère géologique du Trias. Un monde à sensations interactif qui se déploie sur 400 mètres carré, reproductions grandeur nature de dinosaures et monde sous-marin préhistorique compris.
 
Votre progéniture n’a, cette fois, pas envie de Knödel et autres spécialités tyroliennes ? Au Seealm Hög de Serfaus, la carte propose aussi des plats internationaux. Derrière ses grandes baies vitrées à la vue somptueuse ou sur sa terrasse ensoleillée, reste à faire son choix dans une très vaste carte misant notamment sur le poisson, le végétarien et le vegan. « Et ici, on a le sentiment que les enfants sont vraiment les bienvenus », souligne Kathrin Siller.

Source







Dans la même rubrique :
< >