Sommaire
Article publié le 19/05/2020 à 02:00 | Lu 933 fois

Déconfinement : déplacements et offre de transports encore limités




Quelles sont les interdictions de déplacement après le déconfinement ? Quelles mesures barrières sont mises en place dans les transports publics ? Service-public.fr vous précise les modalités du déconfinement dans les domaines clés de la vie des Français et notamment les mesures qui concernent les déplacements et les transports publics.


Déplacements sans attestation limités à 100 km du domicile
Depuis le 11 mai 2020, les attestations de déplacement dérogatoire ne sont pas nécessaires pour les trajets effectués dans un rayon de 100 km « à vol d'oiseau ».
 
Il est cependant demandé d'avoir sur soi un justificatif de domicile (pièce d'identité, assurance de la voiture, facture, chéquier...). Il pourra être réclamé en cas de contrôle par les forces de l'ordre et une amende de 135 € sera appliquée si vous n'êtes pas en règle.
 
Le ministre de la Santé appelle néanmoins à limiter les déplacements si vous habitez dans une zone de circulation active du virus afin de ne pas le propager dans les zones peu ou pas touchées.
 
Les déplacements à plus de 100 km de son domicile ne sont possibles que pour un motif professionnel ou familial impérieux (un décès, l'assistance à une personne vulnérable, l'exercice de son métier de transporteur routier, rentrer à son domicile principal après le confinement...).
 
Ils nécessitent quant à eux une attestation qui est exigée lorsque le déplacement conduit à la fois à sortir d'un périmètre de 100 km autour du lieu de résidence et du département.
 
Cette attestation n'est pas nécessaire pour un déplacement de plus de 100 km effectué dans son département de résidence, ni pour les déplacements en dehors du département de résidence dans la limite des 100 km.
 
Transports collectifs
L'offre de transport et la capacité d'accueil restent réduites afin de respecter la distanciation physique. En Île-de-France, il vous faudra par ailleurs vous munir d'une attestation pour vous déplacer en transports publics entre 6h30 et 9h30 ou entre 16 heures et 19 heures.
 
Afin d'éviter une recrudescence de l'épidémie de coronavirus, le port du masque est obligatoire dans tous les transports en commun pour toute personne âgée de plus de 11 ans et le maintien de la distanciation physique doit y être également respecté.
 
Les usagers sont invités à limiter leurs déplacements au strict nécessaire. Pour faire baisser la demande, le télétravail et l'étalement des horaires sont favorisés.
 
Une réservation est obligatoire dans tous les trains de longue distance.
 
Dans les taxis ou VTC, le port du masque est obligatoire si le véhicule ne dispose pas de protection en Plexiglas.
 
Les transports scolaires sont remis en service. Le port du masque est obligatoire pour les chauffeurs et les collégiens et seul un siège sur deux doit être pourvu.