De l'importance de la santé bucco-dentaire pour la qualité de vie et les bien-vieillir des ainés

La Fondation de l’Académie de Médecine, reconnue d’utilité publique depuis 2013, a organisé début octobre 2023, un débat consacré à la santé bucco-dentaire au grand âge. Ces échanges, dans le cadre du programme « Nutri-Age », visent à contribuer à l’amélioration de la santé bucco-dentaire et de la nutrition des personnes âgées vivant à domicile ou en établissement. Détails.


On le sait, les pathologies bucco-dentaires, extrêmement répandues, touchent davantage les personnes fragiles et en premier lieu les personnes âgées.
 
Loin de se limiter à la seule sphère buccale, ces maladies peuvent entrainer de lourdes conséquences nutritionnelles, contribuer au développement de maladies chroniques et déboucher sur de graves conséquences sur l’estime de soi et les interactions sociales des personnes.
 
Ainsi, la prise en compte de la santé bucco-dentaire comme urgence de santé publique, au même titre que la vision et l’audition d’ailleurs, s’avère incontournable tant elle est liée à la qualité de vie de nos aînés.
 
Ces discussions ont mis au jour l’aspect multifactoriel des difficultés rencontrées par les ainés pour préserver leur santé bucco-dentaire. Tout d’abord, les douleurs des pathologies dentaires disparaissant avec l’âge, ce qui n’encourage pas à consulter.
 
De plus, la santé bucco-dentaire souffre du manque de sensibilisation des personnes âgées elles-mêmes aux gestes de prévention et de la difficulté de se rendre régulièrement auprès d’un chirurgien-dentiste.
 
Les inégalités sociales doivent également et impérativement être prises en compte : le coût (souvent très élevé) des soins dentaires constitue une barrière réelle pour de nombreuses personnes, parfois couplé aux inégalités géographiques, aggravées en cas de dépendance.
 
Face aux difficultés rencontrées par ces ainés, l’implication de tous les professionnels de santé est incontournable. Il est ainsi urgent de développer des actions de prévention et de formation, mais aussi de réfléchir à des méthodes « d’aller vers » afin de préserver la santé orale des personnes âgées, qu’elles vivent à domicile ou en institution.
 
Les normes d’alimentation et les besoins nutritionnels des personnes âgées sont spécifiques, en raison des modifications de l’odorat, du goût et de la sensation de faim et, également, de leur santé bucco-dentaires, couplée à des syndromes gériatriques et à la sédentarité.
 
Que ce soit à domicile ou en institution, le développement d’une alimentation personnalisée s’avère essentiel pour répondre aux carences et prendre en compte les difficultés spécifiques de chaque personne.
 
A ce titre, des initiatives ont d’ores et déjà été lancées et tracent les lignes de ce qui devrait être généralisé pour le bien-être des ainés. Et pour limiter les risques de dénutrition et apporter du « goût à la vie », il est convient d’éviter les interdits et de réfléchir à des plats conjuguant respect des besoins nutritionnels et qualité gustative.
 
Dans le cadre de sa démarche en faveur de l’amélioration de la santé bucco-dentaire et de la nutrition des personnes âgées, et à la suite du débat « santé bucco-dentaire, nutrition et bien-vieillir au grand âge », la Fondation de l’Académie de Médecine, accompagnée par nile, soutient trois recommandations et axes de réflexion :
 
  • Sensibiliser les personnes âgées et leurs aidants à la santé bucco-dentaire, par la mise en place d’actions de communication.
  • Prévenir la dénutrition des personnes âgées en généralisant des initiatives en faveur de l’amélioration de la qualité nutritionnelle et gustative des plats proposés, à domicile comme en établissement.
  • Former l’ensemble des professionnels de santé aux soins bucco-dentaires, afin de lutter contre les inégalités d’accès aux soins et d’assurer une meilleure qualité de vie des personnes âgées.
 

Ces trois axes (sensibiliser, former, prévenir) sont inscrits dans le programme innovant « nutri-âge », lancé par la Fondation de l’Académie de Médecine. Cette dernière s’engage ainsi, résolument, dans le développement de ces trois axes, en faveur de la santé bucco-dentaire des personnes âgées.
 
La Fondation de l’Académie de Médecine fédère des experts pour faire face aux grands enjeux de santé. Elle agit sur le terrain aux côtés de l’ensemble des acteurs pour rendre les femmes et hommes acteurs de leur santé. 

Publié le 16/10/2023 à 01:00 | Lu 3408 fois