Sommaire
Article publié le 13/05/2020 à 07:40 | Lu 873 fois

Covid-19 : les livres en "grands caractères" ont le vent en poupe




Cette longue période de confinement a été, pour de nombreuses personnes, un moment de se replonger dans les livres et la lecture. A ce titre, les Editions de la loupe, éditeur spécialisé dans les livres en grands caractères a constaté un réel surcroit d’intérêt pour ces livres depuis le 17 mars derniers de la part des personnes âgées.


Avant d’aller plus loin, rappelons que les livres en grands caractères sont apparus sur le marché il y a une vingtaine d’années.
 
Dans la pratique il s’agit d’ouvrages qui sont imprimés avec des lettres un peu plus grosses (quatre tailles de caractères possibles, de 17 à 20) que dans les éditions traditionnelles.
 
L’idée étant de permettre aux personnes atteintes de problèmes de vue de pouvoir continuer à profiter des plaisirs de la lecture. En effet, avec l’âge, on voit moins bien et parfois, lire un livre imprimé en petits caractères peut s’avérer fastidieux, difficile et fatigant.
 
« La grande majorité des commandes est réalisée à destination de personnes âgées confinées, constate Alban du Cosquer, responsable des Éditions de La Loupe. Il y a une prise de conscience de l'isolement dans lequel ces personnes sont plongées, isolement plus radical encore que celui auquel elles sont habituées en temps normal ».
 
Le lectorat de ce type de livres est composé majoritairement de personnes âgées et/ou malvoyantes, des dyslexiques de tous âges et des amoureux du papier, même jeunes, habituellement rivés à leurs écrans par nécessité.
 
Aujourd’hui, dix-huit ans après leur création (2002), les Éditions de La Loupe ont édité plus de 950 livres (production intégralement imprimée en France) et proposent aujourd'hui un catalogue de plus de 800 titres de 300 pages en moyenne pour un prix de 20 euros environ.
 
Le catalogue couvre des thématiques très variés qui vont de la littérature contemporaine aux romans en passant par les récits, les biographies, les témoignages, les essais, les romans policiers ou les ouvrages de vie pratique (santé et bien-être).
 
Parmi les dernières nouveautés : La panthère des neiges de Sylvain Tesson (Prix Renaudot 2019), Vie de Gérard Fulmard de Jean Echenoz, Ceux qu’on aime de Victoria Hislop, La fille du marchand de saphirs de Dinah Jefferies, Le ghetto intérieur de Santiago H. Amigorena (nombreux prix littéraires)...
 
Bref, un choix vaste qui permet à tout un chacun de continuer à lire en toute tranquillité.