Sommaire
Article publié le 09/04/2020 à 01:00 | Lu 3503 fois

Covid-19 : le Crédit Agricole débloque une aide de 20M d'euros pour la protection des ainés




Face à une crise sanitaire sans précédent, le Crédit Agricole dédie 20 millions d’euros pour financer des mesures de première nécessité en faveur des personnes âgées, pour les protéger et leur permettre de garder le lien avec leurs proches.


On le sait, il suffit de lire les statistiques et les différents rapports depuis le début de cette épidémie qui s’est transformée en pandémie, les personnes âgées -souvent déjà atteintes d’autres pathologies- sont les plus fragiles et les plus à risque face au Coronavirus.  
 
Ainsi, qu’elles vivent en Ehpad (maison de retraite médicalisée ) ou qu’elles soient encore à domicile, elles ont plus que jamais besoin d’être accompagnées et soutenues.
 
Aujourd’hui, l’urgence, c’est de faire en sorte que le virus n’arrive pas jusqu’à elles (d’où leur isolement en chambre et l’interdiction de rendre visite aux anciens) mais aussi de permettre aux soignants dans les établissements, aux auxiliaires de vie à domicile, de se protéger et de les protéger ! La France, très mal préparée pour ce genre de tragédie, étant en manque d’à peu près tout… Des masques, mais pas seulement…
 
Mais l’urgence, c’est également de lutter contre l’isolement et la solitude des ainés en période de confinement. D’autant qu’on le sait, les ancies seront à coup sûr les derniers à être dé-confinés ! Pour autant et elles ont besoin de conserver un contact avec leurs familles, de pouvoir rassurer et se rassurer et de donner et de prendre des nouvelles de leurs proches, petits et grands.
 
Dans ce contexte, le Crédit Agricole consacre un fonds de 20 millions d’euros pour protéger les personnes âgées, soutenir les soignants dans les Ehpad et les auxiliaires de vie à domicile qui sont engagés à leurs côtés. A noter qu’à notre connaissance, c’est l’une des premières banques à intervenir pour nos anciens, il convient donc de le souligner !
 
Ce fonds de 20 millions devrait servir à financer des aides de première urgence comme des équipements de première nécessité (masques, gels, lingettes ainsi que des tests de dépistage) pour les personnels aidants en Ehpad ou au domicile ou encore de fournir des tablettes numériques pour maintenir le lien entre résidents en Ehpad et leurs proches.
 
Il servira également à financer les projets en proximité à l’initiative des acteurs locaux, dont l’objet sera l’accompagnement des personnes âgées en Ehpad ou à domicile.