Sommaire
Article publié le 22/09/2020 à 01:00 | Lu 1240 fois

Covid-19 : des tests antigéniques pour une orientation diagnostique rapide




Des opérations de dépistage du coronavirus peuvent être menées avec des tests rapides antigéniques (TRA) qui indiquent un résultat en moins d'une demi-heure. Un arrêté paru au Journal officiel le 16 septembre 2020 autorise ces prélèvements par voie nasale mais pas pour les personnes présentant des symptômes d'infection au Covid-19 ni pour les personnes identifiées comme « cas contacts ». Que sont ces tests antigéniques ? Quelles différences avec les autres tests déjà disponibles ?


Covid-19 : des tests antigéniques pour une orientation diagnostique rapide
Le test antigénique permet de détecter les protéines que produit le virus : les antigènes. Il cherche à déterminer si la personne est infectée au moment du test.
 
Le résultat indicatif est connu en moins d'une demi-heure. La personne réalisant ce test doit être informée qu'il est destiné à une simple orientation diagnostique qui ne remplace pas un diagnostic établi à partir d'un test RT-PCR permettant de déterminer la présence du génome du SARS-CoV-2. Il ne se substitue donc pas à celui-ci. Aussi, en cas de résultat positif le test antigénique doit être confirmé par un test RT-PCR.
 
Ce nouveau test doit être distingué des différents tests déjà présents :
- le test rapide d'orientation diagnostique (TROD) par prélèvement d'une goutte de sang (« sur sang capillaire ») peut depuis le 11 juillet 2020 être réalisé par un pharmacien. Celui-ci permet de détecter en quelques minutes des anticorps contre le virus. Il n'est pas remboursé.
 
Si le résultat est positif, il convient de réaliser un test sérologique en laboratoire de biologie pour préciser la réalité de la réponse immunitaire. Il peut être complété par un test virologique (RT-PCR) pour préciser si le virus est toujours présent dans l'organisme.
 
- le test virologique ou RT-PCR consiste en un prélèvement par voie nasale avec un écouvillon. Il permet de déterminer si une personne est porteuse du virus au moment du test. Il est remboursé intégralement sans ordonnance et sans avoir à se justifier de la démarche ou présenter des symptômes.
 
- le test sérologique consiste en une prise de sang. Il permet de détecter la présence d'anticorps au virus, c'est-à-dire de savoir si la personne a déjà été en contact avec le virus. Il est remboursé sur ordonnance.
 
À noter : Les tests RT-PCR peuvent être désormais pratiqués par les masseurs-kinésithérapeutes.
 
Les autotests, qui pourraient être réalisés par les utilisateurs à leur domicile, restent interdits.

Source





Dans la même rubrique
< >

Jeudi 22 Octobre 2020 - 01:00 Ostéoporose : au chapitre des solutions...