Sommaire
Article publié le 24/12/2018 à 00:00 | Lu 863 fois

Courrier et colis : en cas de problème, signalez-les à l'Arcep.fr

Désormais en cas de litige ou de problème concernant la livraison d’un colis à domicile, vous pouvez envoyer en ligne une requête à l’Arcep.fr, qui vous expliquera les démarches à suivre pour régler vos contentieux.


Le commerce en ligne se développe à la vitesse grand « v » et en parallèle, forcément, la livraison de colis à domicile. Sauf, que voilà, en France, les consommateurs doivent faire à face à de nombreux problèmes en la matière…
 
Des retards, à la limite, ce n’est pas bien grave. Il suffit de s’y prendre à l’avance après tout. Mais surtout, les clients sont confrontés à des dégradations des colis, à du vol à l’intérieur du colis, voire, à des colis qui ne parviennent jamais à leur destinataire. Une problématique qui tend, malheureusement, à se développer dans l’Hexagone.
 
Alors que faire en cas de problème de livraison ? Tout d’abord, si un colis arrive dégradé, ouvert ou abimé, il convient de le notifier dès la réception sur le bordereau de livraison en présence du postier ou du livreur.
 
Ensuite, vous pouvez signaler le problème rencontré sur la plateforme numérique jalerte.arcep.fr. Pour ce faire, il vous suffit de choisir parmi une série de propositions détaillées concernant : le dépôt - « je ne suis pas satisfait des conditions de dépôt de mon courrier/colis » ; l'acheminement - « j'ai envoyé un courrier/colis mais je ne suis pas satisfait des conditions d'acheminement » ; la distribution - « je ne suis pas satisfait des conditions de distribution de mon courrier/colis » ; etc.
 
Une fois votre problème détaillé par le menu, vous pouvez envoyer votre alerte à l'Arcep qui vous donnera accès à ses fiches-conseils en lien avec votre problème. Attention néanmoins, cet organsime n'est pas en charge du règlement des litiges entre les utilisateurs et les opérateurs. Bref, on se demande à quoi ça sert.
 
En cas de litige, il convient de passer par les services de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) .