Sommaire
Article publié le 25/03/2020 à 04:12 | Lu 2494 fois

Coronavirus : des personnes âgées retrouvées mortes et abandonnées dans leur maison de retraite

On le disait récemment, les personnes âgées vont payer un lourd tribut face au coronavirus… En voici l’une des premières illustrations, une illustration très symbolique, puisqu’au-delà d’avoir succombées au Covid-19, ces résidents en maisons de retraite espagnoles ont été découverts morts et abandonnés dans leurs lits…


L’Espagne avec l’Italie fait partie des pays les plus touchés par le virus, respectivement deuxième en Europe et quatrième dans le monde. Une situation d’autant plus grave pour ces deux pays dont le pourcentage de personnes âgées au sein de la population est plus élevé qu’ailleurs dans l’UE…
 
Avec 50% de cas en moins, l’Espagne est actuellement quasiment, au même nombre de morts que la Chine… C’est dire si la mortalité y est plus élevée ! Précisons que dans la Péninsule ibérique, les deux-tiers des morts ont plus de 80 ans. Et en voici une bien triste illustration…
 
En effet, la presse espagnole vient de dévoiler qu’avec la multiplication des décès et des services funéraires débordés, des personnes âgées ont été retrouvées mortes et/ou abandonnées dans leur lit, seules, dans leur maison de retraite désertées par le personnel soignant.
 
Ce sont des militaires espagnols (UME) qui ont fait cette macabre découverte dans des EHPAD touchés par le coronavirus. L’armée a été chargée d’intervenir et de désinfecter ces établissements pour personnes âgées suite à, semble-t-il, des dizaines de décès d’ainés dans la région de Madrid et de Castille (centre du pays). Mais aucun chiffre n’est encore confirmé.
 
« Nous allons être implacables et inflexibles avec la façon dont les personnes sont traitées dans ces résidences », a assuré Margarita Robles, ministre de la Défense espagnole. Et d’ajouter : « au cours de certaines visites, l’armée a pu voir des personnes âgées absolument abandonnées, parfois même des morts dans leurs lits »…
 
« Les résidences pour personnes âgées sont une priorité absolue pour le gouvernement, nous allons exercer le plus grand contrôle sur ces centres, nous avons mobilisé tous les moyens », a assuré lors d’une conférence de presse le ministre de la Santé, Salvador Illa.
 
De leur côté, les responsables de l’Instituto de Mayores y Servicios Sociales de España indiquent qu’il peut exister quelques cas ponctuels de débordement mais que dans la majorité des établissements pour personnes âgées (qui comme en France manque de moyens et de personnels), tout fonctionne correctement. Et de préciser qu’un certain nombre d’employés est touché par le virus et se trouve en quarantaine…
 
En France, certains experts estiment que 100.000 personnes âgées pourraient décéder des suites du coronavirus…