Sommaire
Article publié le 23/04/2020 à 10:38 | Lu 1576 fois

Confinement : comment éviter les carences en vitamine D ?




Alliée du système immunitaire, boosteur de notre bonne humeur, antidote anti-stress et ingrédient essentiel au développement des muscles, des os et des dents : la vitamine D est indispensable à la bonne santé de notre organisme. Le point avec Treatwell, spécialiste du bien-être et de la préservation du capital santé.


Une étude réalisée par l’Institut National de Veille Sanitaire (INVS) montre qu’en France 80% des Français sont carencés en vitamine D. Et le confinement n’arrange pas les choses. La vitamine D a la particularité d’être à la fois apportée par notre alimentation (pour un tiers) et synthétisée par notre organisme par l’exposition de notre peau aux rayons du soleil (pour deux tiers).
 
Si vous avez la chance d’avoir une terrasse bien exposée ou encore mieux, un jardin, sachez que 10 minutes par jour d'exposition à l'air libre suffisent… Sans oublier, bien sûr, de mettre une crème sur le visage même par temps nuageux ! Les rayons du soleil accélèrent en effet, le processus de vieillissement cutané.
 
Si vous êtes confinés dans votre appartement, essayer de rester 10 minutes par jour à votre fenêtre...  Même si celle-ci ne donne pas directement sur le soleil, les rayons UV peuvent se refléter sur les surfaces et les couleurs à l’extérieur de chez vous. Toutefois, ouvrez bien la fenêtre bien car les vitres filtrent les UVB.
 
Si le soleil est le meilleur moyen de produire notre vitamine D, on en trouve aussi dans l'alimentation quotidienne (mais en faibles doses). Plus spécialement dans les poissons gras (sardines, huile de foie de morue, hareng, saumon et thon en boîte), dans les produits laitiers, dans les œufs, dans le chocolat noir et certains végétaux (champignons ou soja pour les végétariens). vitamine D.
 
Enfin, pour pallier une éventuelle carence, la supplémentation est souvent envisagée. Notamment chez le sujet âgé car malgré une exposition au soleil, sa capacité de synthèse de la vitamine D par la peau et le rein est diminuée.
 
Pour rappel, la vitamine D joue un rôle capital sur le tissu osseux en permettant son homéostasie, c’est-à-dire le maintien de son équilibre. Elle possède également un effet anti-inflammatoire en influençant la production de cytokines anti-inflammatoires par les cellules immunitaires.
 
Les carences en vitamine D se manifestent par quelques symptômes, parfois difficiles à identifier clairement, comme de la fatigue, de la faiblesse musculaire, des coups de blues, une peau sèche, des crampes… Il faut savoir que les Apports Conseillés chez l’adulte sont compris entre 800 et 1000 UI par jour.