Sommaire
Article publié le 25/10/2019 à 01:00 | Lu 1192 fois

Complémentaire santé solidaire à partir du 1er novembre 2019

Soins dentaires, optiques, aides auditives, dispositifs médicaux... À partir du 1er novembre 2019, la Couverture maladie universelle-complémentaire (CMU-C) sera étendue aux bénéficiaires de l'Aide au paiement d'une complémentaire santé (ACS) avec la mise en place de la « Complémentaire santé solidaire ».


Complémentaire santé solidaire à partir du 1er novembre 2019
Cette complémentaire va offrir une protection renforcée à tous (les soins pour lesquels le reste à charge pouvait être élevé avec l'ACS vont être désormais pris en charge à 100 %).
 
Elle permettra d'éviter aux bénéficiaires :
- l'avance des frais chez le médecin, le dentiste ou encore à l'hôpital ;
- les dépassements d'honoraires.
 
Sans participation financière pour les foyers actuellement à la CMU-C, elle implique en revanche, pour les personnes éligibles à ce jour à l'ACS (746 € à 1 007 € de revenus par mois pour une personne seule par exemple), une participation financière établie en fonction de l'âge :
 
Participation financière des assurés (hors Alsace-Moselle)
Âge et Montant mensuel de la participation financière
50 à 59 ans : 21 €
60 à 69 ans : 25 €
70 ans et plus : 30 €
 
L'Assurance maladie propose en ligne un simulateur permettant de savoir si on a droit à la Complémentaire santé solidaire . En cas de réponse positive, pour toute demande, il est nécessaire de choisir un organisme gestionnaire (caisse d'assurance maladie, mutuelle...).
 
À noter : Ce nouveau dispositif ne change rien pour les actuels bénéficiaires de la CMU-C, leurs droits restant les mêmes.

Source





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 7 Novembre 2019 - 01:00 Nash : de l'intérêt des probiotiques