Sommaire
Article publié le 11/08/2021 à 01:00 | Lu 3237 fois

Comment mieux vivre chez soi ?




Comment mieux vivre chez soi ? Vous êtes senior et adorez votre "home sweet home". Normal. Cependant, en vieillissant, entretenir sa maison devient plus difficile. Comment l'aménager pour y vieillir le mieux et le plus longtemps possible.


Comment mieux vivre chez soi ?
Des aménagements à réaliser pour mieux vivre chez soi
Afin de pouvoir rester chez soi le plus longtemps possible, des aménagements de votre habitat sont souvent nécessaires et des solutions (assez) simples existent. Une nouvelle organisation de votre maison ou appartement peut être une première solution afin de rendre votre quotidien plus reposant et plus confortable. Si vous vivez en maison par exemple, avec une chambre à l’étage, il est parfois préférable de la réaménager au rez-de-chaussée. 
 
Il est important également de garder votre appartement propre et rangé afin de limiter les risques d'accidents. En effet, tout doit être pensé pour éviter les chutes ! De fait, ls statistiques démontrent que les chutes chez soi représentent la majorité des accidents domestiques. Il faut ainsi dégager au maximum de l’espace au sol.
 
Plus les pièces seront rangées et non encombrées et plus il vous sera facile de vous déplacer. Évitez les fils électriques qui trainent, enlevez les tapis, dégagez les meubles qui gênent le passage, etc. Plus votre intérieur sera propre et moins vite il se dégradera.
 
En outre, un bon rangement apporte une sensation de bien-être chez soi. Vous vous sentirez ainsi rapidement mieux chez vous. Afin de vous aider au quotidien, une femme de ménage à domicile peut être une excellente solution à vos besoins domestiques.
 
Comment mieux vivre chez soi
Votre intérieur doit être lumineux afin de voir le mieux possible ce qui vous entoure. L’éclairage des pièces s’avère donc très important. Pour cela, vous pouvez demander l’aide de professionnels, comme des électriciens.
 
Il existe sur le marché, des éclairages Led très adaptés et qui consomment peu d’énergie. De même, la lumière à déclenchement automatique peut être une excellente solution, surtout la nuit pour aller aux toilettes. Pensez à multiplier les prises électriques afin d’éviter trop de rallonges au sol qui peuvent entraîner des chutes. Gardez également vos abat-jours et luminaires propres et dépoussiérez-les régulièrement.
  
Si vous avez des escaliers, il faut les sécuriser : bien évidemment, pour commencer, ils ne doivent pas être glissants ! Pour cela, il existe des revêtements de sol antidérapants et facilement lessivables ; cela est préférable au carrelage ou au parquet vernis. Pour les plus fragilisés, un monte-escalier peut être installé. Des organismes existent qui prennent en charge ces installations.
  
La salle de bain est également une pièce maîtresse qu’il ne faut pas négliger. En effet, de nombreuses chutes s’y produisent souvent dues à des projections d’eau qui rendent le sol glissant. Mettez des tapis antidérapants au sol et dans votre carré de douche.
 
Autre point : de nombreux accidents surviennent dans la baignoire. Il est parfois recommandé de la retirer au profit d’une douche à l’italienne. En effet, entrer et sortir d’une baignoire nécessite un effort physique -et périlleux- de plus en plus difficile à accomplir en vieillissant. On devient moins souple…
 
Avec une douche à l’italienne, le bac de douche est presque au niveau du sol. Il est ainsi facilement accessible et ce, sans effort. Le receveur doit également être antidérapant et rester toujours bien propre. Si le nettoyage des sols vous pose problème, n'hésitez pas à faire appel à un professionnel du ménage qui saura s'occuper de votre intérieur. Grâce à un aménagement « malin » de votre espace de vie et aux aides disponibles, il est maintenant, plus que jamais, possible de pouvoir mieux vivre chez soi le plus longtemps possible.
 
La cuisine doit aussi être adaptée. Il faut s’équiper d’appareils ménagers les plus simples pour vous aider à cuisiner. Il vaut mieux par exemple éviter les gazinières et privilégier les plaques de cuisson à induction, moins dangereuses d’utilisation. Celles-ci sont également plus faciles à nettoyer et vous aideront à conserver votre cuisine plus hygiénique.
 
La domotique est aussi une bonne solution pour mieux aménager votre domicile. Elle apporte des solutions techniques pour répondre à vos besoins de confort, de sécurité et de communication. Pour le confort, la domotique permet de gérer l'énergie et d'optimiser l'éclairage et le chauffage. En termes de sécurité, vous pouvez installer une alarme intelligente et connectée ou des caméras. Et pour la communication, la domotique offre des commandes à distance, des signaux sonores ou visuels, etc.
 
Comme on peut le voir, « automatiser » sa maison (une grande tendance) apporte un véritable confort. Vous pouvez utiliser une commande à distance d'ouverture de vos volets ou de votre portail. En outre, le chauffage peut être réglé au degré près dans chaque pièce, grâce à ces technologies. Votre maison sait quand vous êtes présent et adapte le chauffage en fonction. Vous avez ainsi une température idéale à chaque saison. Votre consommation d'électricité, d'eau peut aussi être suivie minutieusement.
 
Les aides financières
Si vous décidez de faire appel à un professionnel du ménage, sachez qu'il existe des aides financières. En effet, employer une femme de ménage à domicile vous permet tout d'abord de garder votre intérieur plus propre et plus sécure. Mais c'est également une façon efficace de vous procurer du temps libre.
 
Du temps pour vos loisirs, vos activités sportives, des rencontres amicales ou familiales... C'est le genre d’initiative que l'Etat soutient. Des aides financières existent qui sont cependant soumises à des conditions de revenus et/ou au niveau de dépendance.
  
L’APA : Allocation Personnalisée d’Autonomie. Cette aide est pour les seniors qui connaissent une perte d’autonomie. Elle peut être octroyée aux personnes âgées vivant à domicile. L’aide prend en charge une partie des dépenses dues au recours d’une aide à domicile.
 Les conditions d’octroi de cette aide sont :
 · être âgé de plus de 60 ans
 · résider en France de façon stable et durable
 · relever du GIR 1 à 4. Ceci correspond au degré de dépendance de la personne.
  
 L’ASPA : Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées. Pour bénéficier de cette aide il faut :
 · être âgé de 65 ans et plus ou de 60 ans en cas d’inaptitude au travail
 · avoir une retraite
 · résider en France de façon stable et durable
 · percevoir des revenus mensuels inférieurs à 903, 20€  pour une personne seule et 1 402,22€ pour un couple.
Un dossier doit être rempli et envoyé à la Carsat, si vous relevez de la retraite sécurité sociale, ou à la MSA ou à votre mairie.
  
La CNAV : Caisse Nationale de l’Assurance Vieillesse propose également des aides à la dépendance et au maintien au domicile. La CNAV prend en charge une partie des aides à domicile que vous recevez mais également une partie des aides pour l’aménagement de votre habitat. Il faut avoir plus de 55 ans et être affilié au régime général de la sécurité sociale.
 
Mieux vivre chez soi est ainsi possible grâce à une bonne organisation et les soutiens nécessaires, ménagers ou autres. Il ne faut pas hésiter à recourir à ces accompagnements afin d’aménager au mieux votre habitat et de recevoir des aides personnalisées.