Sommaire
Article publié le 22/09/2022 à 01:00 | Lu 814 fois

Comment les avocats nous aident à conserver un coeur en bonne santé




Pour célébrer la Journée mondiale du cœur, le 29 septembre, l’Organisation mondiale de l’avocat -qui s’occupe, précisons-le, de la promotion de ce fruit- souligne tous les bienfaits de l’avocat en matière de santé cardiaque. Car si sa texture, sa saveur crémeuse et le nombre de recettes possibles ont rendu l’avocat populaire dans le monde entier, c’est surtout son profil nutritionnel qui rend ce fruit si spécial.


Selon les données de la Société européenne de cardiologie (ESC), il y a chaque année plus de six millions de nouveaux cas de maladies cardiovasculaires dans l'Union Européenne et près de 49 millions de personnes vivent avec cette maladie au total.
 
En France, les maladies cardiovasculaires sont la deuxième cause de mortalité, avec plus de 140.000 décès chaque année juste après le cancer (statistiques du ministère de la Santé). C'est même la première cause de décès chez les femmes de tous âges et les personnes très âgées.
 
Toujours dans l’Hegaxone, ce sont aujourd’hui 7,2 millions de Français qui suivent un traitement pour le risque cardiovasculaire, l'anti-hypertension ou l'hypocholestérolémie.
 
Pourtant, une récente étude publiée cette année dans le Journal of the American Heart Association, a montré que les personnes qui mangeaient au moins deux portions d'avocat par semaine présentaient un risque de maladie cardiovasculaire inférieur de 16% par rapport aux personnes qui en mangeaient moins.
 
Cette étude a été menée sur trente ans, suivant plus de 110.000 participants. Les auteurs en ont conclu que remplacer certains aliments contenant des graisses par de l'avocat entraînerait une diminution du risque de maladies cardiovasculaires.
 
À l’aune de ces résultats encourageants, une nouvelle étude a révélé que la consommation d'un avocat par jour pendant six mois permettrait de réduire légèrement le taux de mauvais cholestérol, le cholestérol à lipoprotéines de basse densité (LDL).
 
« De plus en plus de recherches soutiennent l'idée que l'introduction d'avocats dans le régime alimentaire peut avoir des effets positifs sur la santé " explique le Docteur Joan Sabaté, coauteur de l'étude et professeur de nutrition et d'épidémiologie à l'école de santé publique de l'université de Loma Linda. 

Et le spécialiste de poursuivre, "les avocats sont pauvres en sucre et en sel, mais riches en un certain nombre de nutriments importants pour la santé cardiovasculaire, notamment les graisses monoinsaturées, les stérols végétaux, le potassium et les fibres".
 
Outre ces deux essais cliniques récents, d'autres études ont démontré ces dernières années que la consommation d'avocats serait associée à une amélioration de la qualité générale du régime alimentaire, de l'apport en nutriments et ainsi à une réduction du risque de syndrome métabolique (terme médical désignant un certain nombre de conditions qui augmentent le risque de maladies cardio-vasculaires et d'AVC).

Comment agissent les avocats sur la santé cardiaque ?
Les avocats regorgent de nutriments (vitamines et minéraux), mais ce qui rend ce fruit unique est la grande quantité de graisses monoinsaturées qu'il contient : environ 6,65 grammes dans un demi-avocat. Les graisses monoinsaturées peuvent permettre de réduire le taux de cholestérol LDL dans l'organisme, à l’inverse des aliments riches en graisses saturées, comme le fromage ou le beurre.
 
Par ailleurs, les avocats sont riches de nombreux autres nutriments à l’instar du potassium, qui aide l'organisme à maintenir une bonne pression artérielle. Ils sont également riches en fibres, qui peuvent jouer un rôle bénéfique dans la réduction du risque d'hypertension artérielle, de taux élevé de cholestérol LDL et de maladies cardio-vasculaires.
 
Tout le monde a besoin de graisses dans son alimentation, mais les experts en nutrition recommandent de remplacer les graisses saturées par de petites quantités de graisses insaturées. Ainsi, garnir les toasts d'une portion d'avocat plutôt que de beurre, de fromage ou de pâte à tartiner au chocolat peut finalement être un excellent moyen d'intégrer davantage de graisses saines dans son quotidien.





ARTICLES LES +