Comment bien placer son argent après 60 ans ?

Article sponsorisé

En ce début d’année, le sujet des retraites est au cœur de l’actualité. Avec les nouvelles réformes, il devient très important de la préparer dès le plus jeune âge afin d’en profiter pleinement. Si vous ne l’avez pas fait, rien ne sert de désespérer. Vous avez dépassé soixante ans et souhaitez augmenter vos revenus à la retraite ? Heureusement, il n’est pas trop tard ! Voici des astuces pour mieux placer votre argent et profiter d’une retraite dorée.



Que faire pour mieux placer son argent à 60 ans ?

A partir de 60 ans, les objectifs d’investissement ne sont plus les mêmes qu’à 30 ans. Le risque souhaité pour son argent est souvent plus faible et le placement choisi doit apporter un confort de détention permettant de profiter pleinement de sa retraite. Voici trois astuces apportées par La Centrale des SCPI (www.centraledesscpi.com) pour mieux placer son argent après 60 ans.

 
  • Réaliser un rachat de son contrat d’assurance-vie en fonds en euros
Les assurances-vie en fonds en euros n’ont plus l’attractivité d’antan. En effet, leur rendement a drastiquement fondu ces dernières années passant de près de 5,50% au début des années 2000 à moins de 2% en moyenne en 2022. Cette performance ne permet plus de combler la flambée des prix que nous vivons et ne génère donc presque aucun revenu complémentaire pour sa retraite.
 
Exemple à l’appui : avec une inflation établie à 5,2% en 2022 et une performance avoisinant 2%, conserver vos assurances-vie en fonds en euros vous faire perdre du pouvoir d’achat.
 
De plus, laisser son argent en assurance-vie en fonds en euros peut même s’avérer risqué car la loi Sapin 2 offre la possibilité aux assureurs de bloquer les éventuels rachats en cas de crise. L’urgence est ainsi de procéder au rachat, partiel ou total, de son contrat d’assurance-vie en fonds en euros tant qu’il est encore temps.

 
  • Vendre ses biens immobiliers locatifs
Une fois les 60 ans atteints, les épargnants n’ont plus envie de passer du temps et de dépenser autant d’argent dans la gestion d’un appartement locatif. De plus, les possibles impayés, squatteurs et autres dégradations de locataires étranglent financièrement les bailleurs. Il est donc recommandé de vendre ses biens immobiliers locatifs pour privilégier des supports plus confortables.
 
Exemple à l’appui : outre le coût de la gestion, le rendement d’un appartement locatif n’est souvent plus au rendez-vous. En effet, ce dernier est de seulement 3% brut dans certaines villes soumises au plafonnement des loyers. Après avoir payé les différentes charges, il ne reste plus grand chose aux investisseurs.
 
Aussi, depuis le premier janvier 2023, de nouvelles normes énergétiques poussent près de 90.000 bailleurs à réaliser des travaux d’améliorations engendrant un coût pouvant dépasser plusieurs milliers d’euros.

 
  • Arrêter la bourse
Investir en bourse peut s’avérer rentable, à condition d’avoir l’expertise et l’appétence au risque nécessaire. Après 60 ans, prendre un tel risque avec l’argent de sa retraite n’est plus envisageable. En effet, en 2022, les marchés boursiers ont été secoués et cette volatilité devrait à nouveau être présente en 2023.
 
Exemple à l’appui : le CAC 40 a perdu près de 10% en 2022 et certaines sociétés à l’image de Michelin ou Capgemini ont perdu près de 30% de leur valeur. Un mauvais choix de placement boursier peut donc être très fatal pour votre épargne.
 
Après 60 ans, il est donc recommandé de ne pas placer une somme trop importante en bourse. L’objectif de la bourse est d’y dynamiser un peu d’épargne, et non d’augmenter durablement son pouvoir d’achat. Ainsi, seule une petite somme suffit.
 
Une fois ces arbitrages réalisés, une question légitime se pose : où investir les sommes récupérées ? Un placement immobilier se démarque par ses performances et son confort de gestion : la SCPI de rendement.

Pourquoi choisir la SCPI pour placer son argent après 60 ans ?

Est-ce possible d’investir en immobilier sans tracas après 60 ans ? Il n’est effectivement pas trop tard pour bien placer son argent grâce aux SCPI de rendement (Sociétés Civiles de Placement Immobilier).
 
Le fonctionnement d’une SCPI est simple : acheter des parts de SCPI permet de devenir propriétaire d’une fraction d’un parc immobilier et d’en percevoir les revenus sans le moindre souci de gestion. 
 
Tout est en effet délégué à une société de gestion agréée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). Celle-ci s’occupe, pour le compte des associés de la SCPI, de trouver les biens, les gérer, réaliser les travaux et de leur reverser les loyers.
 
« Avec des performances pouvant dépasser 6% pour les meilleures SCPI, il n’est pas étonnant que des dizaines de séniors nous contactent quotidiennement au 01.44.56.00.23 pour s’informer sur le placement SCPI afin d’enfin mieux placer leur argent » nous confie Théo Darroman, manager au sein de La Centrale des SCPI, premier distributeur de parts de SCPI indépendant.
 
Les revenus issus des parts de SCPI sont distribués mensuellement ou trimestriellement directement sur le compte courant des épargnants. C’est un réel atout pour augmenter efficacement son pouvoir d’achat après 60 ans.

Où se rendre après 60 ans pour s’informer sur le placement SCPI ?

Lorsque l’on est néophyte, sélectionner ses SCPI peut s’avérer délicat. Pour bénéficier de conseils adaptés dans la constitution d’un portefeuille de SCPI, il est recommandé de faire appel à des professionnels reconnus.
 
La Centrale des SCPI (www.centraledesscpi.com) se démarque par son indépendance et la qualité de ses conseils. Ainsi, cette plateforme vous offre accès à toutes les SCPI du marché, à l’image de la SCPI européenne diversifiée Cœur d’Europe gérée par Sogénial.
 
Présente sur le marché de la SCPI depuis plus de dix ans, elle a su accompagner des milliers de séniors dans la réussite de leur projet SCPI. D’ailleurs, des experts SCPI sont disponibles au 01.44.56.00.23 pour répondre à toutes vos interrogations.
 
En plus de leur plateforme internet à la pointe du digital, La Centrale des SCPI prône le conseil humain. Dans ce sens, ce sont les premiers à offrir aux épargnants un réseau de boutiques, avec pignon sur rue, dédié au placement SCPI.
 
Leur flagship qui se trouve au 15 rue Saint-Roch dans le premier arrondissement parisien est d’ailleurs ouvert à tous. Avec ou sans rendez-vous, vous y trouverez toutes les informations nécessaires pour investir en parts de SCPI.
 
Après tant d’années de travail, il est normal de pouvoir profiter pleinement de sa retraite. Vos investissements ne devraient pas être une source d’angoisse ou une activité à plein temps. Investir son argent en parts de SCPI est une véritable source de revenus complémentaires qui permet d’augmenter sereinement son pouvoir d’achat à la retraite.
 
Ainsi, il est nécessaire de réorganiser son épargne efficacement. Plus rentable qu’une assurance-vie en fonds en euros, moins chronophage qu’un appartement locatif et moins risqué qu’un produit boursier, la SCPI est le placement retraite de référence.
 
Avertissement

L'investissement dans une SCPI n'est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers.
 
Avant toute décision d'achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel afin d'être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial.
 
Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans.


Publié le 07/02/2023 à 08:17 | Lu 8528 fois





Dans la même rubrique
< >

Vendredi 17 Mai 2024 - 02:00 Les Français et les successions