Sommaire
Article publié le 14/11/2018 à 01:00 | Lu 887 fois

Combattre la fatigue avec la chiropraxie

En cette fin d’année 2018, les vacances d’été sont déjà loin… Si, malgré la Toussaint et ses quelques jours de repos avec les petits-enfants, vous ne vous sentez pas reposés, l’Association française de chiropraxie (AFC) vous offre quelques conseils pour combattre la fatigue par quelques saines habitudes…


1. Comprendre les causes de la fatigue
Être continuellement fatigué n’est PAS normal. Traiter efficacement la fatigue implique d’en connaître les causes qui peuvent être multiples. Déséquilibres hormonaux (notamment durant la ménopause), anxiété, problèmes de thyroïde, intolérance alimentaire (phénomène de plus en plus répandu)… Parlez-en à votre médecin pour exclure les causes pathologiques et mieux comprendre votre état.
 
2. Limiter sa consommation de sucre raffiné
Diabète, obésité, cholestérol… De multiples études scientifiques ont démontré que le sucre favorisait le développement de nombreuses maladies. À la digestion, il nuit à notre flore bactérienne et, ce faisant, affaiblit nos défenses immunitaires. En cas de coup de pompe, préférez une poignée de fruits à coque et fruits secs au snacking !
 
3. Réduire sa consommation d’alcool et de caféine
Excitants, la caféine en journée et l’alcool en soirée sont souvent consommés pour cet effet « coup de boost » immédiat. Le revers de la médaille, c’est que ces consommations (souvent récurrentes) perturbent le sommeil et induisent de fait, un sentiment de fatigue durant la journée. Au final, on peut se trouver pris dans un véritable cercle vicieux !
 
4. Trouver SON astuce Énergie !
15 minutes de méditation durant l’après-midi, un cours de yoga en fin de journée, ou simplement se concentrer sur sa respiration pendant deux minutes trois fois par jour peut vous aider à lutter contre la fatigue ! Faites le test et retenez la solution qui vous convient le mieux.
 
Les soins chiropratiques préviennent la fatigue. C’est ce que nous apprend une étude parue en 2015* dans la revue scientifique Experimental Brain Research. Par ailleurs, en agissant contre le stress, comme le suggère la recherche, la chiropraxie est susceptible de contribuer à un meilleur sommeil.
 
* http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1215.pdf





Dans la même rubrique :
< >