Collagène et douleurs articulaires : ses bienfaits sur l'arthrose avec Maxime Barret

Avec l’âge, les douleurs articulaires peuvent devenir difficile à supporter au quotidien sans l’aide de médicaments. Il existe pourtant d’autres solutions, non-médicamenteuses, pour réduire ces douleurs de manière « plus douce ». Le point avec Maxime Barret, co-fondateur de la marque TWENTY DC, spécialiste du collagène.


Le collagène est une protéine de structure retrouvée dans les articulations. Composant essentiel du cartilage, il aide les articulations à être souples et résistantes aux chocs, à se régénérer plus rapidement, et il participe au confort articulaire.
 
Grâce à son action, le collagène joue un rôle dans la prévention de l’arthrose. Malheureusement, sa production naturelle décroît avec l’âge. De ce fait, se supplémenter en collagène est-il efficace pour soulager les symptômes de l’arthrose ?
 
Le collagène marin hydrolysé aide à prévenir l'arthrose en favorisant la souplesse et la régénération du cartilage. De plus, il contribue au confort articulaire et diminue les risques de blessures ligamentaires et tendineuses.
 
En combinaison avec d'autres actifs comme l'acide hyaluronique, la chondroïtine sulfate et la glucosamine, il offre un soulagement efficace des douleurs articulaires.
 
Rappelons que l’arthrose est une maladie articulaire qui conduit à la destruction du cartilage. Cette pathologie concerne plus de 10 millions de Français et les deux-tiers (65%) ont plus de 65 ans. Elle est causée -essentiellement- par le vieillissement, ainsi que l’hérédité ou certaines maladies (chondrocalcinose, polyarthrite rhumatoïde).
 
L’arthrose se caractérise par une destruction du cartilage de l’articulation, une inflammation de la membrane de celle-ci (membrane synoviale) ainsi que par le remodelage de l’os situé directement sous le cartilage.
 
Cette pathologie entraîne des symptômes tels que des douleurs, raideurs, inflammations, ou encore une accumulation de liquide dans la cavité articulaire. Elle peut toucher toutes les articulations, mais se déclenche essentiellement au niveau des mains, du dos, des genoux, et des hanches.
 
Comme le rappelle Maxime Barret, « le cartilage est un tissu faisant partie de l’articulation, et situé sur l’extrémité des surfaces osseuses de ces dernières. Sa grande viscosité et élasticité lui permettent de faciliter le glissement des os les uns sur les autres ».
 
Comprendre son architecture est essentiel pour saisir l'importance du collagène dans ce contexte :

Composition du cartilage : le cartilage, localisé à l'extrémité des surfaces osseuses articulaires, présente une structure complexe. Au cœur de cette structure se trouve une matrice extracellulaire, comprenant divers composants, dont le collagène.
 
Matrice extracellulaire : la matrice extracellulaire du cartilage est composée d'eau, formant un réseau fluide. Au sein de cette matrice, le collagène joue un rôle prépondérant, conférant au cartilage à la fois résistance mécanique et élasticité.
 
Rôle du collagène : le collagène, en tant que protéine structurelle, assure la cohésion et la robustesse du cartilage. Sa présence permet au cartilage de remplir sa fonction d'amortisseur, garantissant des mouvements articulaires fluides et sans heurt.

Autres molécules : outre le collagène, la matrice extracellulaire comprend d'autres molécules essentielles telles que la glucosamine et la chondroïtine. Ces composés participent également à la préservation des propriétés physiques du cartilage.
 
Comme le rappelle Maxime Barret, « le collagène est un constituant des ligaments et tendons qui entourent l’articulation. Son action permet donc un fonctionnement normal des mouvements de cette dernière, et participe au confort articulaire. S’il y a un déficit en collagène, les tendons et ligaments deviennent moins solides, et sont plus susceptibles de créer des blessures ».
 
Et de poursuivre : « de plus, sa présence est essentielle pour la bonne santé du cartilage. Il va lui conférer ses propriétés de résistance, et l’aider à se régénérer face aux chocs, notamment chez les sportifs qui pratiquent des activités à impact. Le collagène va également aider le cartilage au bon glissement des articulations osseuses les unes sur les autres. Si le cartilage s’amincit, c’est douleurs articulaires garanties ! ».
 
Ainsi, une supplémentation en collagène a plusieurs bienfaits sur l’articulation :
 
  • Augmentation du confort articulaire.
  • Diminution du risque de blessures ligamentaires ou tendineuses.
 

Si les compléments alimentaires de collagène permettent d’agir en prévention et de réduire les douleurs articulaires normales, sont-ils efficaces dans le cadre de l’arthrose ?
 
Une méta-analyse de 2019 a conclu que le collagène en poudre pouvait être efficace dans l’amélioration des symptômes de l’arthrose. Un autre papier de 2021 qui recensent de nombreuses études indique que plusieurs d’entre elles relèvent une efficacité des suppléments de collagène.
 
Ils auraient notamment un impact plus grand chez les patients atteints d’arthrose à un stade précoce plutôt qu’avancé. De plus, leur plus grande action serait en prévention de la maladie, plus qu’en traitement.
 
On peut donc dire que le collagène a une utilité dans le soulagement des symptômes de l’arthrose mais surtout en prévention de la maladie. Néanmoins, il ne remplace pas la prescription de médicaments anti-inflammatoires par votre médecin pour les douleurs aiguës.
 
La prise de suppléments de peptides de collagène entre dans une routine santé permettant de limiter l’apparition des crises, et apporte un confort articulaire sur le long terme.
 

Pour quel type d’arthrose prendre du collagène ?

Le collagène est présent dans toutes les articulations. Il n’est donc pas spécifique d’un type d’arthrose et peut être consommé en cure, que ce soit pour l’arthrose du genou, de la hanche, des mains, ou tout autre partie du corps touché.
 
Son efficacité sera optimale en prévention et en amont des crises. Durant une crise d’arthrose, son action seule est insuffisante pour soulager la douleur.
 

Quel type de collagène choisir pour les douleurs articulaires ?

Pour agir sur les douleurs articulaires, choisissez le collagène marin de type I , vous agirez sur les douleurs articulaires, mais vous bénéficierez également des bienfaits sur la peau, les ongles et les cheveux.

Que votre complément de collagène soit de type I, II, ou III, vous pourrez réduire vos douleurs articulaires.. Néanmoins, le collagène de type I présente un spectre d'action plus important que les autres type.
 
Lors de son processus de fabrication, la protéine de collagène est morcelée en petits peptides, mieux absorbés par le corps que le collagène entier natif.
 

Quelle dose de collagène marin pour les douleurs articulaires et l'arthrose ?

De nombreuses études cliniques ont démontré une efficacité significative sur le confort articulaire à raison de 10g de collagène marin par jour.
 
SI les premiers bienfaits pour la peau sont obtenus dès 5g de collagène marin par jour, l'action profonde et durable sur les articulations intervient dès 10g de collagène marin par jour
 
En cas d'arthrose, vous pouvez envisager jusqu'à 20g de collagène marin par jour. En résumé :
 
  • 5g/jour : Beauté de la peau
  • 10g/jour : Confort articulaire
  • 20g/jour : Douleurs articulaires (arthrose)
 

Quels autres compléments pour soulager l’arthrose ?

D’autres actifs du cartilage articulaire participent à sa résistance et élasticité. On peut notamment citer :
 
  • l’acide hyaluronique : il joue un rôle anti-inflammatoire au niveau de l’articulation
  • la chondroïtine sulfate : aide à la formation et l’entretien du tissu cartilagineux
  • la glucosamine : participe au maintien du tissu cartilagineux
 

En complément du collagène, une supplémentation en acide hyaluronique, chondroïtine sulfate et glutamine est donc un coup de pouce supplémentaire pour soulager les douleurs articulaires.

Publié le 09/01/2024 à 04:27 | Lu 3155 fois




Dans la même rubrique
< >