Sommaire
Article publié le 02/02/2022 à 02:37 | Lu 2203 fois

Citroën débranche la prise de la C1




Citroën s’apprête à produire la dernière Citroën C1 de l’usine tchèque de Kolin. Depuis 2005 ce sont près de 1.2 million de C1 qui ont fait le bonheur de clients séduits par son agilité et sa polyvalence. Citroën s’adapte ainsi aux évolutions de la société marquée par une forte évolution des conditions de circulation en ville et une accélération de la transition énergétique.


La marque conserve néanmoins le désir d’offrir une solution de déplacement économique et adaptée aux usages de chacun. Pour les micro déplacements qu’ils soient urbains, péri-urbains ou dans les petites et moyennes localités, Citroën propose un véhicule 100% électrique : la Citroën Ami.
 
En réalité, il s’agit d’une voiturette sans permis qui ne dispose que de deux places -à l’opposé de la C1 qui en avait 4- et qui surtout, a une vitesse limitée et ne peut pas rouler sur les voies rapides ou le périphérique. Un véhicule gadget qui est utilisé par de riches collégiens ou par des conducteurs sans permis.
 
En seconde alternative, Citroën propose la C3 qui est effectivement plus spacieuse mais aussi plus onéreuse.
 
Depuis 2005, Citroën C1 a séduit près de 1.2 million de clients. Avec son design qu’elle partageait avec la Toyota Aygo elle se jouait aisément des difficultés de la ville, ses 3m46 de long lui permettaient d’être agile et facile à garer.
 
Restylée en 2014, la C1 a su s’adapter aux attentes de ses clients en se déclinant en versions 3 et 5 portes. Simple et facilitant la vie au quotidien, la C1 était parfaitement bien dans son époque. Elle était ainsi équipée d’une tablette tactile 7’’ avec fonction Mirror Screen permettant de dupliquer les principales fonctions de son smartphone.
 
Elle va manquer à de nombreux utilisateurs.
 
J.C-C




ARTICLES LES +