Chiropraxie : un "crack" sonore est-il un gage d'efficacité ?

Un craquement audible est le son qui peut résulter d’une manipulation vertébrale ou articulaire, lors d’une consultation chiropraxie par exemple. Il est souvent interprété comme un indicateur de réussite du traitement. Une étude récente fait le point sur toutes les preuves scientifiques récoltées depuis 1998 pour confirmer ou non les bénéfices de ces craquements pendant un ajustement chiropratique. Le point avec l’Association Française de Chiropraxie.






D’où viennent ces craquements ?

De nombreux patients de chiropracteurs ont l'habitude d'entendre un bruit de claquement ou de craquement pendant les manipulations vertébrales, ce qui est souvent considéré comme un facteur de différenciation entre la mobilisation et la manipulation.
 
En général, dans le cas d'une manipulation vertébrale à haute vélocité et à faible amplitude, l'articulation cible est amenée à la fin de son amplitude de mouvement.

Lorsque le chiropracteur exerce une manipulation, la force appliquée amène l'articulation au-delà de son amplitude normale de mouvement, ce qui permet à l'articulation de se déplacer dans la zone de mouvement « para-physiologique ».
 
Malgré de nombreuses croyances, les craquements qui suivent ces manipulations ne viennent pas directement des os. Ce bruit est dû à des bulles de gaz dans le liquide synovial (liquide qui lubrifie les articulations), liquide qui se trouve entre deux cartilages d’une articulation afin d’éviter les frottements.
 
Le changement de pression dans l’articulation lors d’une manipulation va créer une bulle de gaz, c’est cette bulle de gaz qui va émettre un craquement. Quand la pression revient à la normale, les bulles de gaz vont éclater mais ne vont pas émettre de bruit.

Une étude pour comprendre le rôle des craquements sur la douleur

Cette étude a été menée dans le but d’évaluer et de mettre à jour les preuves relatives au rôle potentiel des craquements lors des traitements par manipulations vertébrales. Pour ce faire, plusieurs bases de données ont été consultées pour rechercher des études pertinentes sur l’impact des craquements audibles pendant des manipulations vertébrales.
 
De cette recherche sont ressortis cinq articles qui rapportent tous des résultats similaires : quelle que soit la zone de la colonne vertébrale manipulée ou la durée du suivi, il n'y a aucune preuve d'une amélioration de la douleur associée à un craquement audible.

Il est même établi que la diminution de la perception de la douleur (ou effet hypoalgésique) après manipulation vertébrale intervient indépendamment du craquement sonore.
 
Bien qu'il n'y ait toujours pas de consensus parmi les chiropracteurs sur l'association entre un bruit sec et l'évolution de la douleur, les connaissances sur les craquements ont progressé. Cette revue suggère que la présence ou l'absence d'un craquement audible n'est peut-être pas importante pour l'évolution de la douleur traitée par manipulation vertébrale.
 
Source

Article publié le 19/01/2023 à 01:00 | Lu 6215 fois




Twitter
Facebook