Sommaire
Article publié le 08/08/2019 à 05:45 | Lu 814 fois

Chine : la jeune streameuse était en réalité une sexagénaire qui se cachait derrière un filtre !

En cet été 2019, voici une petite information amusante, mais qui montre bien qu’il faut se méfier de ce que l’on lit et de ce que l’on voit sur les web et plus particulièrement sur les réseaux sociaux. En effet, en Chine, une jeune et jolie streameuse était en réalité une femme de 58 ans qui se cachait derrière un filtre de réalité augmentée !


Avant d’aller plus loin, précisons deux petites choses pour les néophytes : une streameuse est une personne qui réalise des vidéos en direct sur divers sujets (souvent de la beauté, des essais de produits, du bricolage, etc.). Plus elle est suivie, plus elle est « célèbre » et plus elle est supposée attirer des marques qui voudront communiquer par son biais.
 
Autre point : les filtres de réalité augmentée sont des filtres qui permettent de modifier le visage d’une personne lorsqu’elle prend un selfie ou lorsqu’elle réalise une vidéo en direct comme le faisait cette Chinoise de 58 ans.
 
Pour revenir à notre histoire, depuis quelques temps, Qiaobiluo Dianxia alias « Sa Majesté Qiaobiluo », une jeune et jolie streameuse rencontrait un franc succès sur les réseaux sociaux chinois (130.000 followers) grâce à ses vidéos en direct mais également grâce aux photos qu’elle postait.
 
Ses fans (on parle de followers de nos jours, c’est-à-dire, les internautes qui la suivent), s’imaginaient, au vu des images et des films qu’elle postait régulièrement, une jeune et jolie chinoise d’une vingtaine d’années…
 
Oui mais voilà, lors d’une vidéo en direct, un bug informatique a fait disparaitre le filtre et a dévoilé le visage réel de la streameuse qui s’est avérée être celui d'une femme d’une soixantaine d’années ! Après s'être offusqués, les internautes ne lui en ont pas trop voulu, considérant que ce masque n’était pas autre chose qu’une sorte de maquillage…
 
Elle a même gagné de nombreux followers (500.000) qui désormais l’appellent… « mamie » ! Tout est bien qui finit bien et Jean de la Fontaine aurait très certainement trouvé une belle fable et une jolie morale à cette insolite histoire qui illustre parfaitement l’obsession du paraitre de notre société contemporaine…
 
Jean-Philippe Tarot






Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Juillet 2019 - 10:24 Faceapp : l'appli qui vieillit votre visage !