Sommaire
Article publié le 18/10/2021 à 13:14 | Lu 1935 fois

Cessons de maltraiter nos vieux : le point de vue de l'AD-PA




Dans ce livre choc qui vient de sortir aux éditions du Rocher, Élise Richard après trois ans d'enquête fouillée et particulièrement documentée, livre un éclairage extrêmement juste sur la situation de l'aide aux personnes âgées dans notre pays, tant du point de vue des personnes âgées que des professionnels à domicile comme en établissement.


Cessons de maltraiter nos vieux : le point de vue de l'AD-PA
Elle montre bien comment le manque de personnel, dû aux financements insuffisants décidés par les pouvoirs publics, oblige les professionnels à courir en permanence, au péril de leur santé et donc à ne pas passer suffisamment de temps auprès des personnes âgées qui en sont les victimes.
 
Les familles souffrent aussi d'une telle situation et tentent de pallier ces manques en établissement et surtout à domicile où le risque d'épuisement les guette.
 
C’est une immense maltraitance sociétale : maltraitance des personnes âgées, maltraitance des familles, maltraitance des professionnels. Élise Richard décrit ce à quoi conduit l’incurie des politiques publiques dans ce domaine depuis de très nombreuses années.
 
Même si l’AD-PA ne partage pas toutes les analyses d'Elise Richard, l’Association conseille la lecture de ce livre à tous ceux, à la tête de l'État et des départements, qui depuis vingt ans considèrent qu'il n'est pas prioritaire d'adopter une vraie loi grand âge et autonomie.
 
En effet, on peut espérer que la description des conséquences concrètes au quotidien d’un tel manque de décision peut éveiller la conscience des politiques, quelle que soit leur appartenance, à la veille du rendez-vous majeur des présidentielles.
 
Pour information, ce livre (18,90 euros) a paru le 1er octobre dernier. Pour la rédaction de cet ouvrage, Élise Richard (journaliste) est partie à la rencontre des personnes âgées, des professionnels, des familles mais aussi des politiques qui s'intéressent à l'accompagnement du grand âge.
 
Au cours de cette vaste enquête, elle a découvert les failles de tout un système, que la crise de la Covid-19 a révélées au grand jour : pénurie de personnel, cadences infernales, embauche de soignants sans diplôme et maltraitance institutionnelle.
 
Face à ce constat, l'auteur présente des solutions et des alternatives qui mériteraient d'être développées, telles l'accueil familial ou l'habitat inclusif, offrant aux personnes âgées la possibilité d'être accompagnées dans une structure à taille humaine.
 
*Elle réalise depuis douze ans des reportages et des documentaires pour la plupart des grands magazines d'information comme « Zone Interdite » sur M6, « Envoyé Spécial » sur France 2 ou « Le Doc du Dimanche » sur France 5.