Cartes Bancaires : comment reconnaître et éviter les fraudes

Les escrocs ciblant les moyens de paiement s'emparent fréquemment de votre numéro de téléphone, puis se font passer pour des interlocuteurs dignes de foi dans le but de dérober vos informations de sécurité. À l'aide de technologies d'intelligence artificielle, ils sont en mesure d'imiter la voix de votre conseiller bancaire. Une initiative de prévention, lancée le 8 juin 2024, vous incite à ne jamais divulguer vos codes secrets, vos mots de passe ou vos identifiants financiers à des tiers.



Le ministère de l’Économie et des Finances, conjointement avec la Banque de France, la Fédération bancaire française et l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement, mettent en exergue des mesures de prudence à adopter. Parmi celles-ci, il est conseillé :
 
  • de ne pas cliquer sur les liens sans vous interroger au préalable sur leur sécurité,
  • de composer les numéros de téléphone inclus dans des messages douteux,
  • de ne point confier votre carte bancaire ou tout autre moyen de paiement à autrui,
  • de ne pas partager vos données de sécurité et de ne pas les conserver sur un support facilement accessible. De plus, il est préconisé de signaler sans délai au 33700 tout SMS suspect.
Il est également essentiel de prendre conscience que :
 
  • ni un conseiller bancaire,
  • ni un agent de banque,
  • ni la Banque de France,
  • ni l'administration fiscale
ne vous solliciteront pour obtenir des codes, des mots de passe, des informations personnelles ou pour réaliser des transactions financières. Ils ne se présenteront pas à votre domicile pour récupérer des moyens de paiement ou des biens précieux, et ne vous inviteront pas à compléter de formulaire en ligne pour un remboursement sans passer par votre espace personnel.

En cas de fraude bancaire, il est primordial de communiquer aux autorités ou à votre établissement bancaire tous les détails relatifs à l'escroquerie subie. Il convient de décrire les méthodes employées par le fraudeur, les moyens de paiement impliqués, les correspondances ou communications suspectes, et les mesures prises suite à la découverte de la fraude.

Il est important de souligner que, si vous êtes victime d'une fraude, la banque ne peut conditionner l'examen de votre demande de remboursement à un dépôt de plainte.
Publié le 24/06/2024 à 01:00 | Lu 1197 fois




Retrouvez Senioractu.com sur
Facebook
X


Facebook
X