Sommaire
Article publié le 24/07/2020 à 01:00 | Lu 1614 fois

Canicule : en 2020, le PNC s'adapte au contexte d'épidémie de Covid-19




Le Plan national canicule (PNC) a pour objectif d'anticiper l'arrivée des vagues de chaleur, de définir les actions à mettre en œuvre pour en limiter les effets sanitaires et d'adapter les mesures, en particulier à destination des personnes vulnérables. En 2020, Santé publique France adapte le Plan à la situation épidémique. Service-public.fr vous explique.


La canicule peut avoir un impact sanitaire considérable. Il est donc primordial de bien s'en protéger. Chaque année, du 1er juin au 15 septembre, Santé publique France coordonne le Système d'alerte canicule et santé en collaboration avec Météo France et en lien avec le Ministère chargé des Solidarités et de la Santé.
 
En 2020, la situation épidémique est prise en compte en tant que facteur aggravant dans la vigilance canicule, car les populations vulnérables sont en partie les mêmes pour la Covid-19 que pour les fortes chaleurs (personnes âgées, souffrant de maladies chroniques, obèses...). Les messages de prévention sont adaptés au contexte et complétés par le rappel des gestes barrières.
 
Comment s'informer ?
Pour avoir une information en temps réel de la situation météorologique, vous pouvez consulter la carte de vigilance de Météo-France . Cette carte signale si un danger météorologique menace dans les 24 heures à venir.
 
Elle est réactualisée 2 fois par jour à 6h et 16h et lorsqu'un changement notable intervient. Elle s'adresse à toutes les personnes qui veulent des précisions sur la localisation d'un phénomène et son évolution. Le site propose également des conseils de comportement.
 
Une plateforme téléphonique gratuite d'information et de conseils Canicule Info Service, accessible au 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France de 9h à 19h du lundi au samedi), est activée l'été à partir du premier épisode de canicule, par la Direction générale de la santé pour répondre aux questions et informer sur les recommandations sanitaires à suivre en période de fortes chaleurs. Des spots à la télévision et à la radio ainsi que des affiches sont prévus.
 
Qu'est-ce que le Plan canicule ?
Le Plan national canicule compte 4 niveaux de vigilance météorologique et d'alerte :
 
Le niveau 1 : la veille saisonnière qui correspond à la couleur verte sur la carte de vigilance météorologique.
 
Ce niveau est activé automatiquement du 1er juin au 31 août de chaque année et peut être étendu en cas de chaleur précoce ou tardive.
 
Il consiste à vérifier les dispositifs opérationnels, à mettre en place une surveillance météorologique et sanitaire et à ouvrir la plateforme Canicule Info Service.
 
Le niveau 2 : l'avertissement chaleur qui correspond à la couleur jaune.
Ce niveau est activé en cas de pic de chaleur temporaire sur un ou deux jours, de période de fortes chaleurs sans atteindre les seuils d'alerte ou de probabilité importante de passage en vigilance orange canicule dans les jours qui suivent.
 
C'est une phase de veille renforcée permettant aux différents services de se préparer à une montée en charge en vue d'un éventuel passage au niveau 3 d'alerte canicule et de renforcer des actions de communication locales et ciblées.
 
Le niveau 3 : l'alerte canicule qui correspond à la couleur orange.
Des actions de prévention et de gestion sont mises en place par les services publics et les acteurs territoriaux de façon adaptée à l'intensité et à la durée du phénomène :
- actions de communication visant à rappeler les actions préventives individuelles (hydratation, mise à l'abri de la chaleur...) ;
- déclenchement des plans bleus (garantissant la continuité et la qualité de la prise en charge des personnes) dans les établissements accueillant des personnes âgées ou handicapées ;
- mobilisation de la permanence des soins ambulatoires, des Services de soins Infirmiers à domicile (SSIAD), et des Services d'aide et d'accompagnement à domicile (SAAD) ;
- activation par les mairies des registres communaux avec aide aux personnes âgées et handicapées isolées inscrites sur les registres, mesures pour les personnes sans abri, etc.
 
Chaque préfet, en lien avec les Agences régionales de santé (ARS), applique ces directives dans le cadre du plan de gestion de canicule départemental prenant en compte la situation locale.
 
Le niveau 4 : la mobilisation maximale qui correspond à la couleur rouge.
Ce niveau correspond à une canicule avérée exceptionnelle, très intense et durable, avec apparition d'effets collatéraux dans différents secteurs (sécheresse, difficulté d'approvisionnement en eau potable, saturation des hôpitaux ou des pompes funèbres, pannes d'électricité, feux de forêts, nécessité d'aménager le temps de travail ou d'arrêter certaines activités...).
 
Cette situation nécessite une mobilisation exceptionnelle et une coordination de la réponse de l'État avec l'activation de la Cellule Interministérielle de Crise (CIC) qui regroupe l'ensemble des ministères concernés.
 
À savoir : Le site prevention-soleil.fr de Santé publique France vous informe sur les dangers du soleil et sur les gestes simples à adopter pour s'en protéger.

Source