Sommaire
Article publié le 28/08/2019 à 11:01 | Lu 1143 fois

BraXiere : des sous-vêtements féminins adaptés à toutes les morphologies

C’est pour offrir à toutes les femmes des sous-vêtements adaptés à leur corps que Macha Brizay, une spécialiste de la lingerie, a créé BraXiere, un soutien-gorge qui offre confort et maintien sans douleur ni contraintes, ainsi que Xulotte, une culotte facile à enfiler et à enlever.


Comme l’indique la fondatrice de BraXiere : « le futur se veut plus naturel, sans armatures et plus conforme à notre corps, pas aux standards guidés par la mode, et surtout on nous promet une vie plus longue. Garder son autonomie aide au bien-être et au bien-vieillir ! »
 
Et de poursuivre : « la lingerie est un des secteurs les plus difficiles en confection. Pendant des années, j’ai observé le corps humain. Ayant la chance d’avoir une forte poitrine, j’étais le cordonnier le plus mal chaussé : malgré tous les efforts déployés pour développer le meilleur soutien-gorge, mon dos et mon sein proéminent m’ont toujours posé problème ».
 
« Après une belle carrière, au terme de laquelle j’ai travaillé avec les designers de chez Victoria’s Secret, j’ai décidé de créer le soutien-gorge du futur : un soutien-gorge créé par une femme pour les femmes ! » ajoute encore Macha Brizay.
 
Le corps de chaque femme est unique, du galbe de la poitrine à la densité du tissu mammaire, en passant par le volume des seins, la taille de la cage thoracique ou la forme des épaules. Et, tout au long de la vie, le corps change et redessine ses courbes.
 
Lorsqu’il s’agit de porter un soutien-gorge, cette diversité est un obstacle : les soutiens-gorges traditionnels ont des bonnets symétriques et trop construits, des bretelles trop courtes ou trop longues et qui tombent trop souvent, des armatures qui blessent, des crochets trop petits, des fermetures difficiles à accrocher au dos…
 
Pour certaines femmes, attacher un soutien-gorge est un véritable combat. De plus, les soutiens-gorges sont généralement rigides, symétriques et inconfortables, si bien que trop de femmes, opérées du cancer du sein ou en difficulté physique, ne peuvent plus en porter.
 
Dans ce contexte, BraXiere, le soutien-gorge imaginé par Macha Brizay, soutient chaque sein ou prothèse indépendamment de l’autre. Il s’annonce comme « le sous-vêtement idéal en cas d’opération », car il réduit l’effort au porter tout en protégeant chaque sein ou prothèse sans l’aide d’une poche. BraXiere permet également d’avoir un vrai décolleté, ce qui à ce jour n’existe pas dans les soutiens-gorges sans armatures ou ceux postopératoires.
 
Les soutiens-gorges BraXiere sont en vente sur le site internet de la marque. Ils sont également proposés dans trois magasins médicalisés Equip’médicale Biron à Rezé, La Rochesur-Yon et Lagord, ainsi que dans la boutique de lingerie Au Fil de Soi à Guérande.





Dans la même rubrique :
< >