Avez-vous besoin d'une aide auditive ?

Qu’ils soient modérés ou sévères, les problèmes d’audition engendrent des désagréments à tous niveaux de la vie quotidienne. Pour nombre d’individus, le recours à une aide auditive suffit la plupart du temps à pallier cette insuffisance. Et vous, avez-vous besoin d’une aide auditive ?





Quel niveau de perte auditive justifie une aide ?
En France, on estime à environ 10 millions le nombre de personnes souffrant d’une déficience auditive, nécessitant par exemple, de se rendre dans un centre tel que Duroc Audition. Et parmi ces personnes, plus de la moitié déclare en être incommodée au quotidien.
 
En matière de surdité, les défaillances sont classées selon quatre catégories. La déficience légère, jusqu’à une perte de 39 décibels ; la moyenne, jusqu’à 69 décibels et enfin, les surdités sévères et profonde, pour des pertes allant jusqu’à 89 décibels, et au-delà, respectivement.

Chacune de ces déficiences peut justifier d’utiliser un appareil. C’est l’appréciation du patient et son niveau d’inconfort qui le déterminent.
 
Causes de la perte et altération du confort
La surdité, légère comme sévère, a de nombreuses origines. Celle-ci peut être congénitale, donc présente dès la petite enfance ou liée à une dégénérescence, pathologique le plus souvent. Et dans de fréquents cas, c’est un traumatisme qui se trouve à la source de la déficience, à la suite d’un choc, d’un bouchon ou consécutivement à de fréquentes otites.
 
Dans un cas comme dans l’autre, l’éventualité d’une aide auditive doit être envisagée à l’aune du confort de l’usager. Suis-je handicapé dans mon quotidien par ma perte auditive ? Mes loisirs ou mon travail en pâtissent-ils ? Si la réponse est oui (pas toujours facile à admettre d’ailleurs), la consultation d’un professionnel s’impose.
 
Le rôle de l’ORL
L’ORL ou oto-rhino-laryngologiste, est le spécialiste des oreilles, entre autres. Ce médecin, au moyen d’une batterie de tests et de son expertise, a la capacité de déterminer si oui ou non vous souffrez d’une perte auditive, son niveau de sévérité et son origine. Une fois le diagnostic posé, un certain nombre d’options émergeront selon la nature du trouble identifié.
 
Dans certains cas, un traitement ou une chirurgie pourront solutionner le problème. Dans d’autres situations, c’est la pose d’une aide auditive qui sera envisagée. Cette option est à envisager encore une fois, à la lumière de l’inconfort ressenti quotidiennement.
 
Les centres d’audition
Les centres d’audition constituent des pôles consacrés à l’audition et spécialisés dans l’aide auditive. Le patient peut être amené à s’y rendre à l’issue d’une consultation avec un ORL ou directement lors d’un premier rendez-vous spontané.

Ces centres offrent des bilans complets de l’audition de l’usager et, le cas échéant, lui proposent différents types d’appareils auditifs selon le trouble, son intensité et les désirs du patient.
 
L’impératif de discrétion pourra notamment être pris en compte pour le guider vers des aides auditives quasiment imperceptibles et invisibles. Ces centres ont l’avantage de conjuguer expertise, savoir-faire en matière de bilans personnalisés et connaissance exhaustive de tous les types d’aides auditives.
 
Pour conclure, le recours à une aide auditive découle d’une seule question majeure : suis-je gêné au quotidien dans mes activités par ce que je ressens comme un inconfort auditif ? Si la réponse est oui, la consultation chez un ORL ou un centre de l’audition s’impose et permettra de déterminer quelle aide améliorera le confort d’écoute du patient.

Article publié le 22/03/2022 à 01:00 | Lu 1995 fois